Connect with us

Actualités

Victor Wembanyama continue son chantier avec les Bleus : 19 points en 24 minutes et des actions venues d’ailleurs pour qualifier la France

Source photo : EuroSport

Face à la Bosnie-Herzégovine, la France avait l’occasion de valider son billet pour la Coupe du Monde 2023 en Asie. Dans le sillage d’un excellent Victor Wembanyama, les Bleus ont fait le taff et pas qu’un peu (92-56), et fait grimper encore la côte de Victor (si c’est encore possible) pour sa dernière saison en Europe.

Victor Wembanyama n’a d’ailleurs pas tardé à se signaler face à la Bosnie, avec un tir à 3-points, un floater que n’aurait pas renié TP et des lancers-francs convertis, histoire de marquer les 7 premiers points de son équipe et régaler le public de Pau, venu en nombre au Palais des Sports. En face la Bosnie a eu du mal à établir son jeu, avec une défense Française bien en place, forçant de nombreuses balles perdues. Il n’y avait vraiment qu’une certaine maladresse collective à 3-points pour empêcher la France de prendre son envol dans cette rencontre, mais ils s’en chargeront dès la seconde période, avec encore des actions de grande classe du prodige de Levallois.

Tirs sur une jambe à la Dirk Nowitzki, tirs du parking à la Steph Curry, dunk en pénétration, Wemby a déroulé la panoplie complète du mutant que la planète basket entière redoute déjà. De quoi donner des idées à ses coéquipiers, comme Sylvain Francisco (1.79m) qui s’est offert un énorme poster-dunk en contre-attaque ! Vincent Collet a donc rapidement pu faire tourner son effectif, permettant à Juhann Begarin (17 points) de se monterr à son avantage. Logiquement, Victor finit la rencontre comme meilleur marqueur avec 19 unités à 47% au tir dont 3/6 du parking, de quoi confirmer son adaptation rapide après la victoire face à la Lituanie vendredi dernier.

Avec cette victoire la France est déjà qualifiée pour le prochain mondial de basket en Asie, et il ne restera que deux rencontres à disputer en Février 2023 face à la République-Tchèque et de nouveau la Lituanie. Si les résultats ne serviront qu’au ranking mondial, ces matchs seront une autre occasion de voir Victor briller sous le maillot des Bleus, histoire de donner un dernier coup d’éclat à une campagne pré-draft NBA qui est déjà historique !

Jimmy Butler mange tout cru Devin Booker pour la gagne : l’école de la défense, c’est par ici

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Victor Wembanyama se transforme en Kyrie Irving et enchaîne des crossovers irréels comme un meneur de 1.90 mètres

  2. Pingback: Quand Victor Wembanyama dégoûte son club formateur...

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités