Victor Oladipo a tenu à mettre les points sur les i : "Ce n'est pas vrai. Point."
*
Connect with us

Actualités

Victor Oladipo a tenu à mettre les points sur les i : « Ce n’est pas vrai. Point. »

Source photo : Ronald Martinez - Getty Images

Victor Oladipo a fait assez de bruit ces derniers temps, et pas spécialement pour de bonnes raisons. Si il y a encore un an les bonnes relations entre Dipo et Indiana ne faisaient aucun doute, des rumeurs sont apparues et sont sérieusement allées dans le sens d’un départ des Pacers. Ça n’a pas plus à Vic, qui a tenu à remettre les choses en place.

Il n’est pas exagéré de dire que son passage à Indiana a fait passer Victor Oladipo dans une autre dimension. Quoiqu’il arrive il repartira avec 2 sélections au All-Star Game, le titre de MIP 2018 et une série de Playoffs où il a pu se permettre de regarder dans les yeux LeBron James. Le problème, c’est qu’à un peu plus d’un mois de la reprise de la saison régulière, de nombreuses rumeurs laissaient entendre que le torchon brûlait entre le joueur et sa franchise.

On avait cru comprendre que Oladipo avait refusé les 80 millions sur 4 ans que les Pacers avaient proposé il y a quelques mois, mais cette fois, le joueur serait même sur le départ cet hiver puisqu’on a appris il y a 3 jours que Dipo aurait demandé à certaines équipes (on parle de Miami, Toronto et New York) s’il pouvait les rejoindre. Rien d’anormal jusque-là. Ça le devient s’il le fait supposément devant ses coéquipiers.

Devant ce climat qui n’allait clairement pas en faveur du crédit de Vic, bien au contraire, et Kevin Durant peut le confirmer, une sale réputation est tenace, Victor Oladipo a réfuté les rumeurs lors d’une interview pour The Athletic.

« Je sais que certains disent que j’ai demandé à des joueurs de monter un trade pour moi. Ce n’est pas vrai, point final. J’aime mes coéquipiers, je chéris l’Indiana et je suis déterminé à mener cette franchise à un titre. »

Les Pacers partiront sous une nouvelle direction avec l’arrivée de Nate Bjorkgren en remplacement de Nate McMillan, et il n’est pas dit que Victor ne fera pas ses valises non plus. Avec un an restant sur son contrat, et le risque de le voir partir sans la moindre contre-partie en 2021, le front-office des Pacers peut être amené à mettre fin à sa collaboration avec son MIP. Soit il prolonge (Indiana dispose de ses bird rights et peuvent donc lui offrir le max, ce qui semble-t-il n’a pas été voulu par Kevin Pritchard), soit il part. Un peu comme avec Paul George en 2017, les fans des Pacers vont vivre des prochains jours en passagers de véritables montagnes russes.

Partira, partira pas ? Oladipo a voulu rassurer sa franchise quant à ses intentions, il existe une probabilité certaine qu’on l’ait vu sous le maillot des Pacers pour la dernière fois lors du sweep contre le Heat. Son dossier devra être suivi de très près, surtout au vu du nombre de prétendants qui pourraient être intéressés par son profil.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités