Connect with us

Actualités

Les Knicks réfléchissent à se lancer à la poursuite de Russell Westbrook

Le flou entourant la situation de Russell Westbrook attire de multiples prétendants se renseignant sur le dossier. Les New York Knicks font partie des quelques équipes très intéressées mais se montrent pour l’instant étonnamment prudents, un fait assez inhabituel de leur côté ces dernières années.

On ne sait pas encore si l’avenir de Russell Westbrook va s’écrire à Houston ou ailleurs mais l’incertitude règne ces derniers jours. Depuis l’annonce de l’envie de départ du meneur des Houston Rockets par Shams Charania ce jeudi, les possibles franchises d’accueil défilent. Parmi les équipes évoquées, avec plus ou moins de faisabilité, on retrouve notamment les Detroit Pistons, les Chicago Bulls, les Los Angeles Clippers mais aussi les New York Knicks.

L’intérêt des New Yorkais a été cité une première fois par l’intermédiaire de Kevin O’Connor de The Ringer puis confirmé rapidement par les informations obtenues par Marc Stein du New York Times :

« Les Knicks figurent sur la liste restreinte des destinations viables d’échange pour le joueur de Houston Russell Westbrook, selon des sources au sein de la ligue. »

Cependant, la décision de tenter de monter un échange à même d’amener Westbrook à Big Apple n’aurait pas encore été prise du côté des Knicks, réfléchissant encore pour prendre la bonne décision :

« Si les Knicks se montrent prêts à absorber les 130 millions de dollars environ restants du contrat de Westbrook pour en faire leur pièce maîtresse, il y a un échange à faire. Les Knicks ont pesé le pour et le contre. »

Il faut dire que les trois années de contrat restantes du joueur du 32 ans (depuis hier) pèsent plus de 130 millions de dollars (41 millions pour 2020-21, 44 millions l’année suivante et enfin une player option à 47 millions pour 2022-23). Une somme très élevée qui plomberait donc les finances de la franchise lors des trois prochaines années en cas d’arrivée. Un point négatif qui fait donc réfléchir Leon Rose et ses équipes puisque pour convaincre Houston de lâcher son joueur, il faudra sans doute lâcher un ou plusieurs jeunes éléments de l’effectif (RJ Barrett, Kevin Knox, Mitchell Robinson, Frank Ntilikina) ainsi que des choix de Draft.

La côte de Westbrook a également quelque peu été revue à la baisse ces derniers mois après un exercice sinusoïdal à Houston. Malgré de fortes ambitions plutôt logiques au vu de ce duo Harden-Westbrook, on n’aura jamais aperçu les deux hommes se trouver sur la durée sur le terrain. Les statistiques de Westbrook en 2019-2020 (27,2 points, à 47,2% au tir dont 25,8% à trois points, 7,9 rebonds et 7 passes) ne reflètent qu’assez peu son inconstance au cours des derniers mois. Un point supplémentaire pouvant expliquer que les Knicks prennent le temps de réfléchir avant d’agir dans le dossier.

Les Knicks ne veulent plus réitérer les erreurs d’un passé récent toujours douloureux et préférant pour l’instant étudier la faisabilité du dossier Westbrook en profondeur avant de se décider. Le président Leon Rose et ses équipes sont donc sur le pont pour prendre la bonne décision et peut-être réaliser un gros coup pouvant relancer New York sur le plan sportif !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités