Connect with us

Actualités

Une future superstar est rentrée dans le chat : Darius Garland envoie un « statement game » à 51 points, le wagon est officiellement fermé

NBA – Darius Garland a envoyé un sacré match la nuit passée et on peut clairement dire que ce match va changer sa carrière. Le jeune meneur de Cleveland a certes perdu mais a marqué à jamais, les fans des Cavaliers. On ne parle plus du futur de la ligue mais bien du présent.

51 points à 16/31 au shoot, 10/15 à 3 points, 9/13 aux lancers et 6 passes décisives. Avant de parler de son match de fou furieux, évoquons le fait que Darius Garland a encore du mal à rentrer dans sa saison, la faute à une vilaine blessure à l’œil, l’ancien pensionnaire de la faculté de Vanderbilt a failli ressembler au capitaine crochet… On peut clairement dire que depuis d’hier, Garland évolue enfin à son vrai niveau même s’il faudra confirmer cette tendance. Record en carrière pour le bonhomme et alors que la rencontre semblait être terminée, le jeune Cavalier s’est réveillé après le buzzer du 3ème quart-temps. Le reste du match sera un one man show à l’état pur pour ramener son équipe à lui seul dans le match. Dans le seul 4ème quart-temps, l’All-Star plante pas moins de 27 points et tape son record en carrière avec 10 paniers à 3 points au total. Les Cavaliers marqueront 40 points dans les 12 dernières minutes du match. Il a tout donné pour gagner le match et pour la petite anecdote, Darius Garland ne savait pas qu’il avait atteint la barre mythique des 50 points avant d’aller sur le banc :

« Je ne savais même pas que j’avais 50 points avant d’aller sur le banc. Personne me l’a dit et je prêtais attention à rien, seulement à essayer de gagner le match. C’est le truc à propos de ce groupe. Personne se soucie des stats. Tout est à propos de l’équipe. » Darius Garland

Cela n’aura tenu qu’un quart d’heure à cause de ce fou de Joel Embiid mais il s’agissait de la meilleure marque de la saison, dépassant les 49 points de Ja Morant, le 21 octobre dernier. Le précédent record des Cavs ? Trois fois rien, le monstre à deux têtes : Lebron James et Kyrie Irving, tous deux à 57 points. Il est devenu le 4ème joueur de la franchise à scorer 50 points avec Kyrie Irving, Lebron James et Walt Wesley. Il y aura bien sûr eu un match et les Wolves ont joué avec le feu. Ils ont dominé la rencontre, en menant la plupart du temps d’au moins 20 points. C’est finalement une perte de balle provoquée par Rudy Gobert qui scellera la victoire. Minnesota a la fâcheuse habitude de se faire peur et si cette fois s’est passé, ce ne fut pas toujours le cas en témoigne leur bilan de 6 victoires et 8 défaites. D’Angelo Russell termine à 30 points et 12 passes, Karl-Anthony Towns 29 points et que dire du shoot décisif d’Anthony Edwards.

Défaite mais superbe impression visuelle de Darius Garland qui doit surfer sur cette performance. Il n’empêche que Cleveland commence à perdre quelques matchs ici et là, une réaction est attendue au prochain match.

Le nouveau craquage d’un Evan Fournier au fond du trou…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

More in Actualités