*
Connect with us

Actualités

Un retour encourageant dans le cinq pour Mike Conley : « Je pense que c’est une question de temps pour revenir à ce que je fais »

Source photo : Salt Lake Tribune

A la suite d’un début de saison très moyen, Mike Conley a passé une bonne partie de son temps à l’infirmerie. Le voilà de retour dans le cinq du Jazz et c’est d’ailleurs lui qui a disputé le plus de minutes (32) dans la défaite des siens. Malgré tout, ça reste encourageant. 

Après plus d’un mois d’absence, et six matchs évoluant dans la second unit, Mike Conley était de retour dans le cinq du Jazz. Certes son équipe a perdu et Damian Lillard s’est amusé, mais le meneur a pourtant livré un joli match étant donné qu’il a été auteur de 22 pions, 4 passes et 4 rebonds. Sans doute sa meilleure prestation depuis son arrivée dans l’Utah. 

Car effectivement, les débuts de Mike Conley n’ont pas été tout rose à Salt Lake City. Entre les pépins physiques et un rôle difficile à trouver, les prestations du meneur n’étaient pas vraiment à la hauteur des attentes. Et entre temps, le Jazz a réalisé une belle série. De retour parmi les titulaires, l’ex joueur des Grizzlies veut retrouver son rôle

Je pense que c’est une question de temps pour revenir à ce que je fais. Je suis heureux d’être de retour et de jouer mon rôle. J’ai le sentiment d’être dans un bon endroit. J’ai été dans un bon endroit pendant un moment, en attendant pour d’une nouvelle opportunité. Nous avons sept ou huit titulaires. Chaque gars s’est sacrifié pour l’équipe. 

Recruté par la franchise afin de faire passer un cap au Jazz grâce à son expérience notamment, Captain Clutch revient au meilleur des moments. Nous sommes le 2 février, il reste deux bons mois afin de perfectionner l’équipe. Dans une équipe qui tourne bien, Mike Conley doit trouver sa place au milieu de deux All-Stars et de deux joueurs qui réalisent leur meilleure saison en carrière (O’Neale et Bogdanovic). 

Nous sommes loin du Mike Conley de Memphis, dont on le qualifiait de « sous côté », « d’All-Star snub » mais en revanche, le meneur détient peut-être le futur du Jazz entre ses mains. De par son intelligence, son QI et son expérience, l’ex joueur du Grizzlies a les clés pour organiser une belle attaque…et une grosse défense. 

La grande différence entre le Jazz de la saison dernière, et le Jazz de cette saison, c’est qu’à la mène, il y a Mike Conley. Doté de qualités d’organisateur, le gaucher sera le chef d’orchestre de la partition de son équipe en playoffs. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités