Un record qui fait très mal pour San Antonio : Gregg Popovich encaisse sa 8ème défaite de suite, jamais ce n'était arrivé auparavant !!
*
Connect with us

Actualités

Un record qui fait très mal pour San Antonio : Gregg Popovich encaisse sa 8ème défaite de suite, jamais ce n’était arrivé auparavant !!

Et bien les amis, tout peut arriver dans une vie. Tout est écrit dans le titre et quel coup de vieux. Gregg Popovich n’a jamais autant perdu « de suite » et même si San Antonio a mieux joué que d’habitude, ça ne suffit pas pour taper Philadelphie. Défaite 115 à 104. 

Voir San Antonio perdre autant de match est bizarre et fait mal au cœur. Pour la plupart, les Spurs sont connus pour gagner beaucoup, beaucoup de matchs et les voir perdre autant de rencontres de suite n’a jamais été vu depuis qu’un fan a l’âge de lire. Hier soir, Gregg Popovich a perdu son 8ème match de suite et depuis qu’il est à San Antonio, ce n’est jamais arrivé. La dernière fois que les Texans se sont autant foirés ? Il faut revenir en 1996 et le coach se nommait alors Bob Hill. Sur ses 22 saisons, Gregg Popovich n’a passé que 74 jours avec un bilan négatif et Pop devra faire fort pour inverser la tendance. En attaque, DeMar DeRozan semble toujours aussi seul et le collectif ne prend pas. Leur principal problème reste la défense et notamment « Deboo » qui n’en fout pas une, avec aucun effort ou presque. Chaque match se ressemble puisque sa bande ne fait que courir derrière le score et est incapable d’imposer son rythme.

Tobias Harris était sans doute énervé de notre titre où on l’a titillé puisqu’il termine à 26 points. Joel Embiid ajoute 21 points, tandis que Ben Simmons ajoute un triple-double, malgré son vilain 3/10 au shoot. En face, DeMar DeRozan termine à 29 points. Le malheureux aurait pu créer l’exploit mais les refs ont été durs avec lui en fin de rencontre car on ne compte pas les claques qu’il s’est prises dans la gueule. Rudy Gay score 22 points et les fameuses deux possessions d’écart n’ont jamais pu être rattrapées, à cause d’un manque de stops, comme d’habitude. A l’image de son money-time à Portland, Kormaz a été important dans les moments clés avec un gros 3 points dans le corner pour terminer les potes de Lamarcus Aldridge. Devinez sur qui ? DeMar DeRozan bien entendu. Philadelphie maîtrisera le sujet et prouve qu’il est impossible de gagner chez eux puisque l’équipe de Brett Brown n’a pas perdu un match à la zonzon !

Le prochain match des Spurs ? Contre les Knicks. S’il y a défaite, on ne voit vraiment pas comment un DeMar DeRozan pourrait passer la semaine. L’équipe est en crise et il n’y a aucune réaction. Pour autant, même si les Spurs gagnent, rien ne dit que tout ira mieux jusqu’à Noël.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités