*
Connect with us

Actualités

Trois graves blessures en une pour Jeremy Lamb qui mettent un terme à sa saison : l’arrière a quand même eu le temps de mettre ses lancers !

Source photo : Forbes

Les Pacers ont la poisse, il n’y a pas d’autres mots pour décrire cette situation. Victor Oladipo venait juste de revenir, et voilà maintenant que la franchise vient de perdre Jeremy Lamb pour la saison et peut être même beaucoup plus. C’est tellement frustrant et dommage pour l’arrière et Indiana. 

Depuis le retour de Victor Oladipo, les Pacers connaissent énormément de difficultés, avec notamment des larges défaites, comme celle connue à Toronto. On pensait que ça allait s’arranger au fil de la saison, mais pas du tout, c’est même encore pire, étant donné que la franchise vient de perdre Jeremy Lamb pour la saison. 

L’arrière souffre de…trois blessures en même temps : Rupture du ligament croisé antérieur, déchirure du ménisque latéral et fracture du codyle latéral du fémur. L’ancien joueur des Hornets va évidemment se faire opérer dans les jours à venir. En revanche, aucune date de retour n’a été donnée, même si une telle blessure prendra six mois au minimum. 

Ce qui est d’autant plus dommageable, c’est que les Pacers étaient tout juste revenus au complet avec le comeback de Victor Oladipo. Certes les résultats n’étaient pas bons, toutefois, Jeremy Lamb était l’un des seuls à la hauteur lorsqu’il a récupéré son rôle habituel de sixième homme. Le timing est terrible. Tu récupères ton arrière, tu perds l’autre arrière. 

L’année dernière, la salle de Toronto lui avait souri avec un game-winner inoubliable du milieu de terrain, cette saison ce n’est pas du tout la même. Néanmoins Jeremy Lamb ne pouvait pas laisser ses coéquipiers comme ça sachant que l’arrière a rentré ses deux lancers même avec ces trois horribles blessures. C’est ce qu’on appelle la mamba mentality.

Une fracture du codyle latéral du fémur, c’est pas cool, une déchirure du ménisque, c’est encore pire et une rupture du ligament croisé, c’est horrible. Et Jeremy Lamb a eu les trois en même temps. Et pourtant, l’arrière a eu le courage pour mettre ses lancers francs. Mamba Mentality. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités