Trae Young se voit plus en futur Steve Nash qu'en Stephen Curry, rien que ça !
*
Connect with us

Actualités

Trae Young se voit plus en futur Steve Nash qu’en Stephen Curry, rien que ça !

Source photo : Clutch Points
Après avoir été drafté par les Hawks, Trae Young a effectué ses grands débuts en Summer League. Des apparitions pour le moins irrégulières mais il a montré du très bon pour la saison à venir !

Ceux qui ont vu quelques matchs, voir même des highlights, de Trae Young le savent : le meneur appartient pour l’instant à la catégorie des joueurs inconstants. Autant capable de lâcher un 7/9 à 3-points qu’un 2/13, sa précision n’a pas vraiment été au rendez-vous lors de la Summer League. Il a terminé à 17 points de moyenne à 38% de précision et 6.8 passes décisives, le tout en se faisant énormément cibler en défense comme beaucoup s’y attendaient déjà. Une première expérience qui ne devrait pas pour autant effacer la confiance de Trae Young, qui savait à quoi s’attendre.

« C’est dur, c’est dur, faire un airball c’est le pire sentiment pour moi. J’y pense deux secondes… et puis je passe à autre chose. J’en suis à un point où je dois penser au prochain tir. Je vais manquer des tirs. J’apprends à accepter ça. Tout le monde s’attend à ce que je fasse 30/30 tous les soirs, mais ce n’est pas possible. Je prends mes tirs, parfois ça rentre, parfois non. Je vis avec. Tout le monde me tombe dessus mais je mise sur les répétitions donc je suis confiant à chaque fois que je tire. « 

Il est vrai que les critiques n’ont pas toujours été tendres avec lui, et ça se comprend. Après une première performance à 4/20 au tir dont 1/11 à distance, il a enchaîné avec un 5/16 dont 1/5 à 3-points. Alors forcément, la meneur a du rendre des comptes en conférence de presse, lui qui est très attendu du fait d’avoir été sélectionné dans le top 5 de la dernière draft. Ce sont là des pourcentages qui font tâche pour celui qu’on a si souvent comparé à Stephen Curry. Une comparaison appréciée par Trae Young, même s’il a un avis différent sur le sujet.

« J’essaie d’être plus Steve Nash que Stephen Curry. Je mélange les deux mais Steve Nash était mon joueur préféré en grandissant. On me compare beaucoup à Steph, je suis d’accord et j’ai quelques qualités en commun. Mais Steve Nash est un Hall of Famer, Steph le fera aussi un jour. Je sais que je dois prouver mes qualités à la passe. Je dois progresser sur cet aspect, et je travaille vraiment là-dessus. « 

Ah ben oui, on a dit qu’il avait un avis différent, pas qu’il n’avait pas le boulard. Bon pour être honnête, il a tout de même montré de belles aptitudes à la création, d’où son envie de s’identifier à l’un des meilleurs distributeurs de caviars de l’histoire qu’était Steve Nash. Maintenant, pour légitimer les comparaisons avec ces deux-là il va falloir travailler, notamment en défense. Au moins faire le minimum, à l’image de Stephen Curry qui a pas mal progressé dans le domaine au sein du collectif de Golden State.

Ne reste plus qu’à attendre le coup d’envoi de la saison NBA en Octobre. Si Atlanta n’a pas de réelles pressions de résultat, Trae Young ferait bien de ne pas décevoir les espoirs placés en lui. Sinon, la franchise pourrait regretter de ne pas avoir privilégié l’option Luka Doncic.
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités