Connect with us

Actualités

Trae Young remercie Kevin Love d’avoir changé sa vie : la santé mentale, un sujet important mais encore tabou

Source photo : BTST Services

La santé mentale a pris un tout autre tournant en NBA grâce à DeMar DeRozan et Kevin Love. Aujourd’hui, c’est Trae Young qui remercie la star des Cavaliers pour son engagement sur le sujet.

Le numéro 0 de Cleveland a reçu une très bonne nouvelle la nuit passée. Ses efforts seront récompensés, puisqu’il va avoir l’honneur de recevoir le trophée Arthur Ashe du courage pendant l’annuel ESPYS. Cette cérémonie, forcément à part cette année, sera présentée par Sue Bird, Megan Rapinoe et Russell Wilson. Ce trophée lui est attribué pour son engagement vis à vis de la santé mentale. Kevin Love a tout simplement raconté son histoire. Ce n’est pas parce qu’il est un sportif pro, qu’il n’en est pas moins humain, bien au contraire. A travers son récit, il veut dire au monde entier que c’est ok de ne pas être parfait tous les jours, que les machines n’existent pas. Aider les gens à se responsabiliser, sensibiliser car n’importe qui peut être touché. Il prend ça comme un « honneur » de recevoir un tel trophée et il peut être fier d’avoir fait bouger les choses.

Atlanta l’a félicité mais aussi Trae Young. Ce qu’est en train de faire Kevin Love, prouve qu’il arrive à casser les barrières. Il y a 10 ans, sans doute que personne n’aurait osé en parler. Par peur, par honte, tout simplement en faisant l’impasse, croyant agir comme un homme le ferait. Cela l’est d’autant plus dans le monde du sport car malgré les sommes en jeu, on demande toujours aux sportifs d’être irréprochables à quasi chaque moment de leur carrière. Cela en a détruit plus d’un. Trae Young a ainsi voulu remercier Kevin Love pour ce qu’il fait pour la NBA mais aussi les gens en général :

« C’est mérité Kevin Love ! La santé mentale est RÉELLE! Quelque chose que j’avais peur d’exprimer vraiment à un moment de ma vie … tu as aidé à changer cela pour moi, mon frère! »

Kevin Love a confié récemment qu’il avait été victime d’une crise de panique, à tel point qu’il pensait mourir, avant de partir à l’hôpital. DeMar DeRozan quant à lui avait vécu une sévère dépression chez les Raptors et il avait utilisé des mots forts « Peu importe à quel point nous paraissons indestructibles, nous sommes tous humains au final. Nous avons tous des sentiments… Parfois, ils prennent le dessus, dans les moments où le monde entier est sur vous. Ce n’est pas quelque chose dont j’ai honte.»
La NBA avait ensuite réagi en engageant un docteur spécialisé. En tan que fan NBA, on est forcément heureux d’être précurseur d’un domaine qui devrait prendre une plus grande place.

Personne n’est pareil mais une chose est certaine et comme le déclare Kevin Love, il faut parler pour régler les problèmes, ça peut réellement aider.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités