*
Connect with us

Actualités

Trae Young plante le game winner pour son 1er match des playoffs : la légende ne fait que commencer !

Les grands joueurs veulent faire des grands matchs au Madison Square Garden, c’est la loi. Trae Young n’a pas mis 50 points mais réalise le match parfait, ponctué par le game winner. Le joueur ne pouvait être stoppé cette nuit.

Pauvre Frank Ntilikina, il a joué un total de 18 secondes et n’a pu freiner l’avalanche Trae Young. Tom Thibodeau ne lui a pas fait de cadeau. Absolument froid, contrairement à la star des Hawks, on a bien vu qu’il n’avait pas les jambes pour courir sur l’ancien d’Oklahoma State sur la dernière balle, surtout en full court. Ce dernier ose dire non au pick and roll, pour jouer à lui seul l’isolation. La défense tient un temps mais n’arrive pas à rester en face à cause de nombreux grigris. Après s’être séparé de Frank Ntilikina, Trae Young envoie un teardrop magnifique pour clore la rencontre.

1er match, 1ère grosse performance et 1er game winner, c’est quand même assez hallucinant, tout ça à l’extérieur, dans la salle la plus chaude du moment. Respect Trae.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités