......
...Tony Parker sauveur des Hornets : 19 points et les deux shoots coup sur coup qui tuent le match ! - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Tony Parker sauveur des Hornets : 19 points et les deux shoots coup sur coup qui tuent le match !

Source photo : youtube

Les Hornets ne sont pas passés loin du précipice. Une courte victoire face aux Nuggets et il faut remercier un homme avant tout. Un certain Tony Parker qui fut injouable en fin de match, comme si souvent depuis le début de saison.

Ses enfants étaient de passage et sans doute qu’il a voulu leur faire plaisir. Tony joue vraiment un bon basket cette saison. Il tourne à presque 10 points par match, soit deux plus que la saison passée et en plus son rôle est très important, ce qui n’était plus le cas chez les Spurs. Il était important dans le vestiaire sur le terrain, sur le banc mais plus autant sur le terrain. Tony a réussi des actions de folie en fin de match. Denver fait un run incroyable et c’est alors que Tony Parker se balance de gauche à droite et plante coup sur coup, deux shoots incroyables qu’il affectionne tant sur son spot à côté de la raquette. Deux actions qui prouvent une nouvelle fois que si Walker n’est pas en forme, Parker peut jouer le rôle de numéro 2. Il finit la rencontre à 19 points, 4 rebonds et 3 passes décisives.

Nous avons foi en Denver et ils nous ont convaincu dernièrement mais la marche était trop haute hier. Il ne faut pas leur en vouloir, déjà sans Gary Harris puis sans Paul Millsap. Deux starters out, c’était peut être un peu trop pour les Nuggets. Leur fin de rencontre est pourtant époustouflante avec notamment des shoots de Murray et Morris mais la marche était trop haute. Ils étaient menés de plus de 10 points mais leur adresse fut calamiteuse. Celle du banc bien sûr sauf que le chiffre qu’on retiendra le plus est ce 0/10 à 3 points de la part de Jokic et Murray. Difficile de gagner dans ces conditions.

Ce qui est assez fou à noter et que c’est tout de même la première victoire des Hornets face à une équipe de la conférence ouest. Pas n’importe laquelle puisque c’était la meilleure. Kemba Walker a mis du temps à se réveiller mais il a fait un solide 4ème quart-temps, au point de faire lever un certain Michael Jordan. Il finit à 21 points, bien soutenu par Marvin Williams et ses 14 unités. MKG a aussi été important avec un gros contre lorsque Denver est revenu à 3 points. On en revient cependant au même problème, les Hornets n’arrivent pas à terminer les matchs facilement…

Vintage Tony Parker. Voilà comment l’a appelé son coach après la rencontre et nous aussi d’ailleurs. Toujours un plaisir de voir le meneur de jeu enchaîner les performances face aux grosses cylindrées !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

<script> » title= »<script><script>










More in News