Connect with us

Actualités

Tobias Harris sait que son équipe a déçu cette saison : « Nous n’avons pas eu la meilleure alchimie »

Attendu comme candidat au titre, Philadelphie déçoit. Tobias Harris le sait bien et ne se trouve pas d’excuse pour autant. La seule façon de bâcher les fans et les médias, c’est de gagner le titre. Impossible is nothing ?

En début de saison, hormis Milwaukee, aucune équipe n’était censée faire peur à Philadelphie dans la conférence est. 8 mois plus tard, les Sixers sont devancés par 5 équipes. Les coéquipiers de Ben Simmons se sont montrés très aléatoires, à tel point qu’on a eu l’impression qu’ils choisissaient leurs matchs. A domicile, tout va bien avec 29 victoires et 2 défaites, soit le meilleur bilan de toute la ligue. En revanche, Philadelphie n’est pas capable de gagner ne serait-ce qu’un match sur deux loin de leurs bases. Actuellement 6ème de la conférence est, le top 4 peut être envisagé. Cependant, avec le retour de la NBA à Orlando et non au Wells fargo center, difficile d’envisager mieux qu’une 6ème place.

Comme chaque équipe qui déçoit, elle se trouve des excuses. Tobias Harris pense que si son équipe a été si mauvaise, c’est avant tout à cause des blessures mais chaque équipe dans la ligue en connait. C’est justement dans ces moments qu’on reconnait la valeur d’une franchise. Il n’a néanmoins pas tort sur tous les points et pointe l’alchimie, comme principale raison d’une « saison déception ». Ce n’est qu’en gagnant, que les Sixers pourront réussir à renverser la tendance. Les playoffs 2020 seront différents et les Sixers ont tout à gagner et presque plus rien à perdre pour cette édition jamais vue :

« Je vais juste le dire et pour dire vrai, nous n’avons pas eu la meilleure alchimie durant la saison. Il nous a fallu du temps pour être tous ensemble, on a connu des blessures […] Je sais que lorsque je regarde mes gars dans les yeux et qu’on parle , on a un objectif commun en tête, jouer et gagner un titre. C’est la seule chose qui compte pour moi. Ce que les gens peuvent dire sur notre équipe, je comprends, parce qu’on n’a pas répondu aux attentes pour le moment cette saison. Mais nous avons une nouvelle opportunité à Orlando. »

L’équipe a semblé régressé depuis la saison passée. L’année dernière, elle avait Jimmy Butler pour planter les gros shoots. Aujourd’hui, plus personne ne peut gérer les situations chaudes. Ben Simmons en est incapable, Joel Embiid en tant qu’intérieur, est souvent doublé et Tobias Harris ne peut créer son shoot dans les 4èmes quart-temps. Ce dernier est d’ailleurs décevant, après avoir signé un contrat de 180 millions de dollars. Il tourne à 19.4 points par match. Ce n’est pas dans les chiffres mais dans l’apport que l’ailier doit beaucoup mieux faire. Au milieu de la saison, Al Horford avait indiqué qu’il y avait des embrouilles dans le vestiaire. Jimmy Butler avait indiqué de même un an auparavant. Tout le monde semble un peu perdu et il sera intéressant de voir si les 76ers pourront se relever.

Les 8 matchs seront au combien important pour Brett Brown. Son équipe ne doit plus faire qu’un et la qualité sera bien plus importante que les résultats, avant d’attaquer les playoffs.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"













More in Actualités