Connect with us

Actualités

Tim Duncan n’est plus l’assistant de Pop : en un an, il a eu plus de responsabilités que Becky Hammon…

Source photo : NBA.com

On se demandait tous ce que la paire Tim Duncan – Gregg Popovich allait donner sur un banc…et finalement cette association aura très peu durée. Une petite année et puis le Grand Tim quitte son poste d’assistant, même s’il reste évidemment dans les parages. 

Lorsque les Spurs avaient annoncé que Tim Duncan serait l’assistant de Gregg Popovich, plusieurs réactions étaient venus à nos esprits : la surprise, l’enthousiasme, l’intrigue. Mais finalement, cette aventure aura duré seulement une petite saison, car la légende de San Antonio quitte son poste d’assistant à plein temps, et se met un peu plus en retrait. Mais rassurez vous, Tim Duncan n’est jamais bien loin de San Antonio, les Spurs, c’est sa maison. Effectivement, The Big Fundamental continuera d’assister à certains entraînements afin d’aider les intérieurs, comme le quintuple champion NBA le faisait si bien avant qu’il ne rejoigne le staff de Gregg Popovich. 

D’ailleurs, l’ancien numéro 21 des Spurs n’avait pas accompagné les siens dans la bulle à Orlando. Tim Duncan était ainsi resté avec LaMarcus Aldridge dans le cadre de la rééducation de l’ex joueur des Blazers. Cela veut donc dire que son dernier match remonte au 11 mars. On se doutait bien que le caractère de Tim Duncan n’était pas vraiment fait pour être coach, même en assistant. Même si les raisons de son désistement n’ont pas été dévoilées, on sentait bien qu’il y avait une forme de lassitude, moins d’envie. Etre taillé en costard, ce n’est pas la même chose qu’être en tenue…mais peut-être qu’on le reverra un jour sur un banc.

Comme toujours, les assistants de Gregg Popovich donnaient envie sur le papier. Sauf que Tim Duncan, ce n’est pas son truc. L’intérieur préfère être là de temps en temps plutôt que d’être toujours aux côtés de l’équipe. On a de la peine pour Becky Hammon qui aurait mérité un meilleur traitement. Pendant que Tim a eu sa place pour son nom, elle a dû cravacher pour en arriver là.

Joueur, producteur et maintenant agent : Kevin Durant chasse Serge Ibaka pour en faire un Net

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités