Connect with us

Actualités

Tidjane Salaün va effectuer des workouts privés avec quatre franchises de la loterie

NBA – Attendu parmi les premiers appelés par Adam Silver le 26 juin prochain, Tidjane Salaün va prochainement s’envoler pour les Etats-Unis pour tenter de définitivement ancrer sa place dans le haut de la draft. À ce but, le Français devrait s’entrainer avec les Spurs, les Pistons, les Blazers et le Thunder.

Où finira bien Tidjane Salaün ? Au terme d’une super saison avec Cholet, le jeune ailier de 18 ans s’est semble-t-il offert une place dans la loterie de la draft. S’il n’a pas bénéficié de la hype qu’ont dans leur sillage Alexandre Sarr et Zaccharie Risacher, celui qui projette de devenir « le meilleur français de la NBA » se donne les moyens de ses ambitions. Après seulement une seule saison chez les grands (9 points et 4 rebonds en 22 minutes), il va bel et bien rejoindre la Grande Ligue dès la saison prochaine.

Pas de quoi donner la chair de poule au longiligne natif de Paris. Du haut de ses 2m07, Salaün a déjà prévu de s’entrainer avec quatre franchises NBA, une fois qu’il aura rallié les USA après la fin du Draft Combine de Trevise. Auteur d’une grosse performance en playoffs contre Paris Basket, le frère de l’internationale française Janelle Salaün (qui ne pourra pas assister à sa draft, étant en préparation pour les JO avec l’équipe de France) se serait fait remarquer auprès des Spurs, des Pistons, des Blazers et du Thunder, selon Jonathan Wasserman de Bleacher Report. Quatre franchises pour quatre situations plutôt différentes.

Chez Wemby, le coéquipier de raquette du Rookie de l’année s’appelle Jeremy Sochan. Même s’il y a eu du progrès, le Polonais n’est pas considéré comme intouchable au sein de la franchise, qui pourrait bouger cet été pour reformer une équipe compétitive. Avec ses picks 4 et 8, San Antonio dispose de deux cartouches pour s’offrir Tidjane Salaün.

Il faudra en tout cas être plus prompt de Detroit. Une nouvelle fois placé en 5e position par la loterie, le sort semble s’acharner sur Motor City. Alors que le projet des Pistons piétine encore, ces derniers ne vont sans doute rien se refuser cette année encore. En l’absence de véritable concurrent sur les ailes, hormis Ausar Thompson, et ce malgré le peu de spacing qu’il apporterait (bien que ce soit une priorité à Detroit), Tidjane Salaün aurait sans doute la place et le temps de progresser sous les ordres de Monty Williams, à moins que le nouveau président de la franchise Tranjon Longdon ne décide de tout bazarder pour rebâtir sur de nouvelles fondations.

À Portland, Tidjane Salaün ne ferait pas tâche non plus. Bourré de talent sur les lignes arrières (Scoot Henderson, Anfernee Simons, Shaedon Sharpe), le roster de Portland manque cependant cruellement de certitudes sur les ailes et dans la raquette. Toumani Camara a donné satisfaction pour sa saison rookie, tandis que DeAndre Ayton et Jerami Grant ne vont pas rester indéfiniment non plus dans l’Oregon. Autrefois projeté en 14e position par ESPN, Salaün est désormais davantage imaginé entre la 6e et la 12e position. Ça tombe bien, les Blazers disposent aussi du pick 7.

La dernière franchise qui serait intéressée par le Français est autrement ambitieuse. Le Thunder, premier de la conférence ouest, a récupéré le pick de Houston pour atterrir en 12e position. Projeté à cette place par Jonathan Wasserman, Salaün rejoindrait ici un roster de calibre contender et verrait peut-être son temps de jeu être limité à l’image d’un Ousmane Dieng, d’autant qu’OKC pourrait bouger pour aller chercher une grosse pièce sur ses ailes à associer à Jalen Williams ou Luguentz Dort.

Tidjane Salaün devrait participer à quatre workouts privés avec différentes franchises de la loterie. D’un contender à deux reconstructions totales, en passant par un projet qui s’est soudainement accéléré cette saison, les quatre options ont toutes leurs particularités. Au tour du Français de convaincre désormais.

Nolan Traoré s’éclate à l’Adidas Next Generation Tournament, aka la nouveau meilleur jeune français

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Dan Hurley recale les Lakers et reste à UConn

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités