Connect with us

Actualités

Tidjane Salaün brille contre Paris Basket, un troisième Français dans le top 10 de la draft ?

Source photo : Augas Melvyn

Betclic Élite – Cholet Basket a créé la surprise en s’imposant lors du Game 1 du premier tour des playoffs de Betlic Elite contre Paris Basket, ultra-favori, qui restait sur 25 victoires consécutives. Principal acteur de ce succès du CB, Tidjane Salaün pourrait faire monter sa côte dans les prochaines semaines, alors qu’approche la draft NBA.

Et si le plus intéressant à voir pour la draft à venir n’était pas au Draft Combine de Chicago, mais bien en Maine-et-Loire ? Tidjane Salaün, attendu 14e dans la dernière Mock Draft d’ESPN, a produit une performance de haute-volée contre Paris Basket, au premier tour des playoffs de Betlic Elite. Avec un bilan tout juste à l’équilibre (17-17), Cholet n’avançait pas comme favori contre la deuxième meilleure équipe de la régulière (27-7), vainqueur cette saison de l’EuroCoupe et de la Leaders Cup, et porté par le MVP T.J. Shorts, soutenu par le coach de la saison, Tuomas Iisalo.

Pourtant, c’est Cholet qui repart de la capitale avec une victoire 81-91 en poche et l’avantage du terrain pour le Game 2 qui aura lieu à La Meilleraie samedi 18 juin. La faute à un grand Tidjane Salaün qui a gâché la fête pour le premier match de playoffs de Betclic Élite dans la nouvelle Adidas Arena du tout jeune club parisien. En 19-8-3, avec une réussite au tir plus qu’honnête (6/8, 2/5), le jeune prospect de 18 ans arrivé au CB en 2021 a été la principale arme des siens, bien accompagné par Vojtech Hruban (19-3-3), Kim Tillie (16-3-1) et Neal Sako (12-11-3), pour répondre à Sebastian Herrera (26-1-0) et T.J. Shorts (18-3-5).

Après la rencontre, le jeune ailier fort est revenu sur sa performance et le succès des siens, qui avait perdu la dernière confrontation contre Paris 92-90, après avoir mené de 20 points :

« On a tout donné. J’ai beaucoup aimé le sens du sacrifice que l’on a eu. Même les joueurs qui jouent peu se sont donnés à fond sur le terrain. On a su faire les fautes pour annuler les contre-attaques. Ce match, il fallait le prendre, c’était super important. […] J’ai juste fait ma part du boulot. Les balles sont venues à moi, j’ai joué dans le sens du jeu. J’ai pris ce qu’il y avait à prendre. Tant mieux pour moi comme pour l’équipe. […] Clairement on n’a pas envie de se dire au revoir. Pour moi, on peut toujours faire mieux. »

Dans la peinture, au dunk sur alley-oop, à 3 points, solide au rebond, clutch dans le Q4, Tidjane Salaün s’est mis dans tous ses états pour permettre aux siens de revenir dans le Maine-et-Loire avec l’avantage. Il ne faudra gagner qu’un second match pour venir à bout de la série contre le nouveau club hype du basketball français, qui a perdu cette semaine les Mets 92, et rallier les demi-finales de Betlic Élite. Un stade de compétition que Cholet n’a pas atteint depuis la saison 2011-2012, avec dans sa raquette un jeune pivot du nom de Rudy Gobert.

Vainqueur de Paris Basket, Cholet peut remercier son prospect Tidjane Salaün, auteur d’une grosse performance pour l’un de ses derniers matchs avant de rejoindre la NBA, alors qu’il est attendu en fin de loterie. Un pronostic qui pourrait être revu à la hausse si le jeune ailier fort rééditait telle performance lors des playoffs de Betlic Élite.

Luka Doncic rappelle au Thunder D’Oklahoma City qui est le patron

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités