*
Connect with us

Actualités

Terry Rozier fait de nouveau peur : « Je ne fais jamais attention à mes pourcentages »

Source photo : CBS Sports

Le tandem LaMelo Ball – Terry Rozier est t-il de retour pour de bon ? La prolongation et la blessure du combo-guard semblent digérés et Scary Terry nous a sorti sa meilleure performance de la saison. A lui d’enchaîner désormais…

Six victoires en sept rencontres, tout baigne à Charlotte, d’autant qu’on a retrouvé le vrai Terry Rozier ! Le combo-guard et LaMelo Ball (28 points, 13 rebonds, 7 passes) se sont occupés de Washington, pour la deuxième fois en une semaine, et les Hornets peuvent ainsi poursuivre leur bonne série du moment et de revenir à une place derrière leur adversaire du soir. Très maladroit en ce début de saison, Scary Terry a sorti sa meilleure performance de la saison, avec 32 points, dont huit bombes (sur onze tentatives) de loin. Soit bien loin de sa moyenne qui était de 25% avant ce match. Mais surtout, sur les huit tirs primés, un énorme dagger qui assomme les Wizards et permet aux Hornets de l’emporter. Comme son jeu le résume bien, Terry Rozier indique qu’il se moque des statistiques.

C’est un bon sentiment. Lorsque je me suis réveillé ce matin et que nous avons eu le shootaroud, je savais quel type de journée ça allait être. Et j’ai juste besoin de plus de jours comme ça. Le crédit va à mes coéquipiers et à mes coachs qui ont cru en moi. Je ne vais jamais douter de moi-même. Je ne fais jamais attention à mes pourcentages. 

Gêné par sa cheville en début de saison, Terry Roizier n’avait toujours pas retrouvé sa folie et son agressivité de la saison dernière. D’ailleurs, sa moyenne au scoring avait chuté de près de six points avant la rencontre d’hier. Simple étincelle d’un soir ou vrai retard à l’allumage, on sera si la saison de l’ancien Celtic est véritablement lancée, lors des trois prochaines parties, à priori, abordables (Magic, Rockets, Wolves). Jusqu’à présent, maladresse faisait les affaires de Miles Bridges qui tirait son épingle du jeu, mais si Terry Rozier venait à confirmer sa forme, ça redistribuerait probablement les tickets shoots. Mais c’est un bon problème tant l’effectif est au final, assez profond et que chaque joueur est capable de step-up.

Les Hornets ont jusqu’à présent gagné avec un Terry Rozier en demi-teinte. Maintenant, le meneur semble monter en puissance, et ça ne peut que faire du bien à Charlotte puisque ça fait un problème de plus pour les adversaires. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités