*
Connect with us

Actualités

Jaren Jackson Jr marche sur Rudy Gobert en 15 secondes top chrono : le rebond, l’entre 2 et le shoot de la victoire, c’est le grit and grind symbolisé

C’est sans doute LE match de la soirée. Le Jazz et les Grizzlies ont offert une magnifique spectacle. Jaren Jackson est allé chercher la victoire presque à lui seul, dans les dernières secondes tout du moins, alors qu’on croyait les siens mis KO par Bogdanovic.

Pas difficile d’être le match le plus agréable à regarder, les 3/4 des rencontres de cette se sont terminées en blowout. En fin de match, les fans du Jazz sont sereins, Bojan Bogdanovic a planté 2 paniers à 3 points coup sur coup. Mais Ja Morant n’hésite pas à harceler la raquette et bien qu’il choke comme d’habitude aux lancers, Jaren Jackson est là pour veiller et deviendra le héros de la soirée. En lutte aux rebonds avec Rudy Gobert, les arbitres vont d’abord siffler goaltending. Triple J gagne son premier duel, les refs changent leur décision et tout va se jouer sur l’entre deux. Jaren Jackson Jr va réussir de nouveau à prendre le dessus sur le français… et encore planter le panier à 3 points sur sa tronche pour arracher la victoire !

C’est le grit and grind qu’on apprend qu’à Memphis. Ne jamais lâcher, peu importe l’opposition, le scénario, le match continue jusqu’à ce que l’arbitre siffle la fin de la rencontre. Ja Morant aura planté (mais à 9/30) plus de 30 points sauf que ses lancers laissés en route commencent à devenir problématique dans le moneytime. Le héros du jour finit à 26 points pendant que Rudy Gobert termine à 23 points à 90%, alors que Mitchell est à un vilain 5/20… Après avoir dominé une grande partie de ce 4ème quart-temps, c’est à la limite de la faute professionnelle d’avoir perdu la rencontre. C’est aussi ça la NBA, on ne peut jamais prédire ce qui se passera. Personne ne s’attendait voir Memphis prendre une claque contre Minnesota.

6 victoires et 3 défaites, ce n’est pas si mauvais mais l’antre du Jazz n’est plus si imprenable qu’auparavant. On s’attend quand même à mieux de la part des joueurs de Utah. Rudy évoque en conférence de presse un manque de concentration pour exécuter en fin de match. Tu m’étonnes quand tu mènes de 6 points à quelques secondes de la fin.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités