*
Connect with us

Actualités

Team USA ne peut rien face à la team WNBA : le All-Star Game 2021 était une question de fierté !

Du All-Star Game quand ça défend ? Un réel plaisir et le match n’était pas un « classique », team USA affrontait la team WNBA et à l’approche des JO, il était interdit de prendre cette rencontre à la légère. Cela a donné un merveilleux spectacle, un show à 3 points à la mi-temps et une fin de match serrée.

On a rarement vu un All-Star Game avec une telle défense. Le ASG n’était pas typique et ce n’est pas nous déplaire. L’équipe nationale qui prépare les jeux olympiques, affrontait les meilleures joueuses de la ligue. De la tension ? Les deux équipes ne franchiront pas cette ligne mais clairement une ambiance de playoffs sur le terrain, avec une intensité monstre. A noter que Liz Cambage se reposait à cause d’une blessure, elle aussi bientôt en route pour Tokyo, qui n’a cessé de s’amuser avec Candace Parker, en mode vétéran pour ce ASG (5 points, 5 rebonds et 5 passes). Arike Ogunbowale plante 26 points et a donné des sueurs froides à team USA. Elle remporte logiquement le titre de MVP, après deux ans sans All-Star Game pour la grande ligue. C’est elle qui plante deux shoots de suite pour clore la rencontre. Non sélectionné, c’est une petite revanche pour elle et pour Sue Bird, cette défaite ne doit pas alarmer :

« C’était, à certains égards, un autre entraînement pour nous. Pour les entraîneurs, ils doivent déterminer quel groupe est le plus cohérent. Ces choses prennent toujours tout un camp d’entraînement, des mois ou des années. Et nous essayons de le faire en quelques jours ou semaines. Ce n’était que la première étape. Nous en apprenons et avançons. Je pense que nous avons appris que nous ne sommes pas encore une équipe. » Sue Bird

Après tout, team USA jouait quand même face aux meilleures joueuses de la WNBA et donc du monde. A la mi-temps, le spectacle était aussi au rendez-vous avec une compétition monstre à 3 points, remportée finalement par Allie Quigley. L’équipe WNBA était coachée par les légendes Lisa Leslie et Tina Thompson. Durant ce week-end, les joueuses ont été impressionnées par tant de grandeur mais voulaient en même temps jouer dur et montrer que la nouvelle génération est à la hauteur. Avoir pris le match sérieusement était la meilleure façon de leur rendre hommage. On notera aussi les 18 points de Jonquel Jones, malgré la fatigue du concours à la mi-temps et les 17 points de Brittney Griner.

Des hugs, des sourires, des handshakes, l’ambiance était bon enfant avant une pause bien méritée pour certaines et défendre les couleurs des USA pour d’autres. Ce All-Star Game restera dans les annales !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités