*
Connect with us

Actualités

Steve Nash voulait que son groupe s’en sorte seul : un test raté mais plein d’enseignements

Après une première victoire face à des Hawks new look, les Nets ne sont pas parvenus à réitérer le coup la nuit dernière. Malgré un Kevin Durant dans ses standards de MVP, les hommes de Steve Nash ont coulé lors des runs des Hawks. Runs durant lesquels le coach canadien a voulu laisser se débrouiller son équipe. Ça a mené à une défaite mais la leçon retenue vaut bien plus qu’un match.

Après des mois d’attentes et de spéculation autour de ces Nets, les dieux du basket nous ont enfin offert la chance de voir le duo Kevin Durant – Kyrie Irving sur un parquet. Affichant une forme optimale, Kevin Durant ne semble rien n’avoir perdu de toute sa superbe. Si bien que les Nets peuvent dorénavant clairement s’afficher en tant que contender au titre. Avec un roster d’une telle qualité, le coach rookie, Steve Nash, peut tester bon nombre de rotations et de système en vue d’optimiser au mieux les forces en présence.

Ainsi, avec sa nouvelle position de headcoach, l’ancien double MVP doit imposer sa patte sur un groupe qui vise l’excellence. C’est ce qu’on a pu apercevoir lors du match de la veille face aux Hawks. Sortis victorieux lors de la première rencontre, il y a de cela quelques jours, les Nets se sont inclinés cette fois-ci 114 à 96. Les Hawks ont très vite mis la main sur le match avant de creuser l’écart à la fin du 3ème QT. Très maladroit à 3-pts (19%), Brooklyn a peiné à déployer leur attaque de feu. Dans cette rencontre, Steve Nash, à plusieurs reprises, a décidé de ne pas prendre de temps-mort lorsque son équipe pouvait être débordée et en avait ainsi besoin.

En ne prenant pas de temps-mort, Nash a déclaré qu’il ne voulait pas que les Nets essaient de résoudre les problèmes eux-mêmes. Il voulait donner à l’équipe le temps de trouver une solution.

Ce parti pris de laisser ses joueurs gérer par eux-mêmes des tempêtes adverses n’a malheureusement pas porté ses fruits. En prenant ce risque-là, Steve Nash aurait pu nourrir quelques frustrations au sein de son groupe. Que nenni ! Kevin Durant, lui-même, a exprimé son soutien pour son coach.

Durant a dit qu’il n’avait pas de problème avec la façon dont le Nash gérait ses temps morts. Il a dit que le fait de jouer lors de runs adverses est un test pour la maturité et la détermination du Nash.

Comme depuis son retour sur les parquets NBA, KD a encore fait du KD. Avec 28 points, à 10 sur 20 au shoot, 8 rebonds, 4 passes décisives et 2 contres en 37 minutes, le MVP 2014 n’est pas parvenu à emmener les siens dans la victoire. Avec un bilan de 3 victoires pour 3 défaites en ce début de saison, les Nets alternent entre le très bon et le moins bien. Affichant quelques lacunes en défense, ce groupe a encore besoin de travail, encore plus avec la perte de Spencer Dinwiddie, titulaire qui plus est, pour la saison à venir.

Avec ce genre de test, Steve Nash peut voir ce dont est capable son équipe et solidifie les liens dans le dur. Malgré la défaite, l’important est ailleurs. Brooklyn apprend à jouer ensemble, donc à perdre ensemble pour ensuite gagner ensemble.

Shaquille O’Neal allume Rudy Gobert : aime t-il vraiment un pivot dans la ligue ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités