Steve Nash a de la peine pour Kemba Walker : "c'est vraiment dur pour un gars qui veut se battre et jouer"
*
Connect with us

Actualités

Steve Nash a de la peine pour Kemba Walker : « c’est vraiment dur pour un gars qui veut se battre et jouer »

A un certain stade d’une carrière, un joueur peut ne plus rentrer dans les plans d’une équipe. Kemba Walker est en train de connaître cette situation et opposé à lui cette nuit, Steve Nash compatit pour un joueur qu’il apprécie énormément. On ne parle pas encore d’une fin de carrière mais c’est en quelque sorte une certaine mort, quand un joueur comme Kemba a été une star pendant si longtemps. Changer de rôle est presque impossible pour beaucoup d’anciennes stars.

C’est désormais officiel et le match de la nuit l’a prouvé. Kemba Walker n’a pas joué et comme l’avait annoncé Thibodeau, il ne fait plus partie de la rotation. Le coach a déclaré qu’il le voyait comme un titulaire et non comme un remplaçant. Toutefois, il y a des choix à faire pour gagner et surtout équilibrer le roster vraiment faible en défense. Thibs s’est tourné vers Alec Burks qui a assumé en scorant plus de 20 points en tant que meneur de jeu hier contre les Nets mais le duo Kevin Durant – James Harden a été prolifique. Steve Nash doit être bien content d’avoir ces deux joueurs là avec lui, surtout avec les nombreuses blessures. Le coach de Brooklyn a aussi évoqué le cas de Kemba Walker, qu’il apprécie énormément. Une situation qui peut être comparée à Blake Griffin, qui est lui aussi sorti de la rotation :

« Kemba est un être humain formidable, un excellent coéquipier », a déclaré Nash. « Peu importe la qualité d’un coéquipier et la qualité de votre attitude, prendre en compte ce scénario, c’est très difficile pour un gars qui est se bat, qui veut jouer et qui se prépare à sa façon de jouer. »

L’ancien meneur des Celtics savait que son rôle se réduirait, il s’était préparé en conséquence. Le « duo » avec Julius Randle n’a pas vraiment marché. Gros consommateur de ballon, l’intérieur n’a jamais pu être bon avec Kemba qui a perdu l’habitude de lâcher la gonfle, sans parler de sa faiblesse en défense. Héros de la soirée, James Harden a quant à lui donné son avis sur l’ambiance « extérieure », où on a pu voir beaucoup de fans des Knicks, au Barclays Center : « Être ici depuis deux ans maintenant, peu importe qui fait partie de cette équipe ou qui fait partie de cette équipe [Les Knicks], je pense que l’énergie sera toujours là. Que ce soit ici ou au MSG, les fans vont encourager leurs équipes respectives et ce sera un bon match à chaque fois, et ce soir, nous sommes juste heureux de remporter la victoire. » Les deux équipes se joueront encore 2 fois cette saison, le 17 février prochain et le 13 mars. Pourquoi pas rêver d’une confrontation en playoffs ? Ca fera des économies d’essence.

Kemba Walker finira t-il la saison chez les Knicks ? C’est la grande question à se poser. Son contrat est facilement transférable mais sait-on jamais au cas où un meneur se blesse, c’est quelque chose qui arrive bien trop souvent dans la grosse pomme.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités