*
Connect with us

Actualités

Stephen Curry, un frère plus fier que jamais : « Ce gars joue un basket incroyable »

Il y avait une odeur de fraternité du côté d’Oakland. Stephen Curry affrontait Seth Curry et forcément, ces duels sont de plus en plus funs car d’une part, il y aura bientôt une fin avec Steph qui prend de l’âge mais surtout, Seth est de plus en plus performant !

Il s’agissait du dernier match de la soirée du mercredi. Les Warriors ont tout tué en seconde mi-temps et notamment dans le dernier quart-temps. Les frères Curry ont fait le show. 24 points pour Seth et 25 points pour Stephen. Le petit frère a commencé par un 4/6 et menait « au score » avec 17 points et 14 points pour son grand frère à la mi-temps. Respect à lui qui jouait en plus avec une blessure. Il regrettait cependant la défaite et Steph avec 1 point de plus que lui. Stephen Curry est en tout cas heureux de jouer contre son petit frère et surtout de le voir performer :

« Ce gars joue un basket incroyable », a déclaré Steph, via Keith Pompey du SunHerald. « Il est amusant à regarder. Il continue de s’améliorer. Il va à son rythme. Il est tellement sous contrôle. «Donc, je suis un frère super fier.»

« Je lui ai dit qu’il avait des jambes fraîches, car il a raté le dernier match », a déclaré Steph. « Deux jours off font des merveilles pour les gars de la ligue. Il avait l’air très vif avec ses moves et ses jambes fraîches. Il nous a posé problème »

Seth Curry a le mood un peu plus nostalgique que Stephen. Il aime se souvenir de ce qui s’est passé avec son père. Aller sur les terrains NBA, prendre des shoots en tant que gosse et prétendre qu’ils étaient des joueurs NBA, alors que ce n’étaient que des enfants. Aujourd’hui, les deux frangins claquent des matchs à plus de 20 points en tant que vrais joueurs NBA l’un contre l’autre. C’est ce genre de moment qui permet de ne pas prendre les choses pour acquises : « Comme je l’ai dit, c’est un rêve devenu réalité et vous essayez d’apprécier chaque instant, car vous ne savez pas combien de temps, il vous reste. » Qui dit Thanksgiving dit famille et les Curry n’étaient pas les seuls blessing sur le terrain puisque les sœurs Andrews ont elles aussi pu être très fières, en étant présentes aux matchs pour ESPN et The Athletic, pas le même maillot, pas le même métier mais la même passion !

Chacun a son propre chemin. Seth Curry a mis plus longtemps à trouver le sien et cela rend l’histoire encore plus incroyable. Si Philadelphie trouve un vrai lieutenant à Joel Embiid, pourquoi pas rêver d’une finale ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités