*
Connect with us

Actualités

Stephen Curry impressionné par Anthony Edwards : 48 points et porter son équipe seul, ça peut éblouir

Avec l’intégralité du match entre les Warriors et les Wolves, on aurait pu faire un top 10. Anthony Edwards a claqué son record en carrière et a eu droit aux louanges de Stephen Curry et il y a de quoi, il a réalisé son meilleur match, jusqu’à presque piquer la vedette aux Warriors.

Le score final dit le contraire et pourtant, les Wolves auraient pu l’emporter grâce à l’énorme coup de chaud d’Anthony Edwards cette nuit. Le match se dirigeait tout droit vers un blowout et dans le 3ème quart-temps, le 1er choix de la draft 2020 a pris feu. Cette saison, il tourne à 25.9 points par match. Pour un joueur de son âge et avec si peu d’expérience c’est assez fou. Face aux Warriors, il réussit une performance hors du commun : 48 points à 16/27 au shoot, 7/13 à 3 points, 9/12 aux lancers, 5 rebonds et 5 passes décisives. Stephen Curry a tenu à rendre hommage à son adversaire. Un Steph pour le moins impressionné :

“Il a super bien shooté ce soir et a mis quelques gros shoots quanv ils ont essayé de revenir, spécialement dans la seconde mi-temps mais il a des skills. Il est super talentueux. »

Qu’est ce qu’il lui manque offensivement ? Pas grand chose, il sait tout faire et difficile de ne pas le voir comme l’un des meilleurs scoreurs de la prochaine décennie. Il a affronté l’une des meilleures équipes défensives de la ligue. Alors oui, la blessure de Draymond Green a sans doute changé la défense des Warriors mais la capacité à marquer d’Edwards est incroyable. Salement tanké pour son âge, il a fini main gauche, main droite avec grande agressivité. Quand l’arrière a ensuite mis ses shoots à l’extérieur, les Warriors ont commencé à trembler fort, avant que Wiggins joue les sauveurs. Attention à ce jeune homme et les Wolves ont intérêt à vite gagner, pour ne pas gâcher un énième potentiel.

Il est actuellement la seule raison de rester devant son écran lors d’un match des Wolves, plus de 5 minutes de suite. C’est à lui de prouver qu’il est un vrai winner, pour essayer de ne pas plonger dans les défaites… Il n’est pas encore trop tard.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités