... ...
...
Sans Kyrie Irving, les Celtics craquent et laissent filer un écart de 28 points : c’est ça un contender ? – The Daily Dunk
Connect with us

News

Sans Kyrie Irving, les Celtics craquent et laissent filer un écart de 28 points : c’est ça un contender ?

Source photo : Sky Sports

Boston va bien en NBA, Boston va très bien même. Non on déconne ! Après s’être mangé un énorme buzzer beater de Rajon Rondo dans leur défaite face aux Lakers, voilà qu’ils se s’inclinent honteusement face aux Clippers.

Soyons clairs : il n’y a aucune honte à perdre face aux Clippers, même maintenant que Tobias Harris ne fait plus partie de l’effectif. Non, ce qui est honteux c’est le scénario de ce match. En première période, les Celtics tournaient bien, très bien même, dans le sillage d’un Kyrie Irving en forme (14 points et 2 passes en 14 minutes). Mais touché au genou sur un contact avec Ivica Zubac, le meneur a du quitter ses partenaires et là tout a déraillé. D’autant qu’au moment du choc, les Celtics menaient de 20 points ! Oui, la même avance que face aux Lakers quelques jours plus tôt… pour un résultat similaire.

L’écart était carrément monté jusqu’à 28 unités lors du second quart-temps, un écart qui va rapidement fondre dès le retour du vestiaire. Sous l’impulsion de Montrezl Harrell et Danilo Gallinari, les Clippers infligent un cinglant 28-12 aux hommes de Brad Stevens. Gordon Hayward et Jayson Tatum ne suffisent pas, Hayward perdant même un ballon crucial dans le money-time. Par deux fois, Patrick Beverley trouve son rythme derrière la ligne à 3-points et plie la rencontre : 123-112. Une défaite au final logique quand on voit à quel point le collectif séduisant de la première période s’est enraillé après la perte de Kyrie Irving.

Deux défaites ne suffisent pas à tirer le signal d’alarme pour Boston, mais bon sang qu’elles étaient moches. Alors que l’équipe semblait clairement avoir trouvé son rythme ces dernières semaines, le groupe n’a pas bien répondu aux rumeurs de transferts d’Anthony Davis.

Avec un déplacement imminent chez des Sixers renforcés, le groupe a intérêt à se re-concentrer et à croiser les doigts sur la durée d’indisponibilité de leur franchise player.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.







More in News