Connect with us

Actualités

Sandrine Gruda « choquée » de sa non-sélection en équipe de France

Equipe de France – C’est une décision qui a résonné comme un coup de tonnerre dans la planète basket en France. La meilleure marqueuse de l’histoire des Bleues, Sandrine Gruda, n’a pas été retenue dans la liste élargie de Jean-Aimé Toupane qui vise les Jeux olympiques de Paris. Un « choc » pour la pivot, qui s’est confiée à Basket Europe.

Décidément, la Fédération français de basketball a du mal à finir ses histoires avec ses joueurs historiques. Après Thomas Heurtel, c’est au tour de Sandrine Gruda d’être mise à l’écart avec les Bleus. Deux situations qui n’ont pas vraiment de choses en commun, quoi que. Critique envers son sélectionneur après l’EuroBasket 2023 et la fédération au sujet de la gestion de Marine Johannès, non-sélectionnée à l’époque à cause de sa présence en WNBA (« si j’avais été présidente, j’aurais laissé Marine revenir dans le groupe »), l’intérieure de l’Asvel fait peut-être les frais de ces déclarations à contre-courant, même si la raison officielle serait sa forme actuelle, après une saison minée par les blessures. Jean-Aimé Toupane s’en défend en tout cas, pointant davantage l’aspect performance :

« Sandrine est une joueuse exceptionnelle, elle a toujours porté le maillot de l’équipe de France avec beaucoup d’engagement. Ça n’a pas été une décision facile pour moi. On a essayé de respecter la joueuse. Je l’ai rencontrée, nous avons beaucoup échangé. J’ai fait le choix de la performance, on a essayé de construire avec la meilleure alchimie possible. On a eu la chance de faire un TQO de haute volée, ça a influé sur nos décisions, mais pas que. »

Visuel liste préparation Jeux Olympiques 2024.

Des mots confirmés par la manager générale de l’EDF, Céline Dumerc, joueuse la plus capée de l’histoire des Bleues avec 262 sélections :

« Sandrine Gruda est irremplaçable. Avec le maillot bleu, elle était à 300 %, elle était exemplaire dans le travail. Ça a peut-être été une des premières joueuses françaises qui a dit ouvertement qu’elle voulait être la meilleure joueuse du monde. Et ce n’était pas de la grosse tête. On ne remplacera pas Sandrine mais on fera différemment. C’est un choix. Tu es obligé de faire avec, de peser le pour, le contre. On verra au bout si c’étaient les bons. »

Céline Dumerc a beau la vanter, ses louanges ne changeront sans doute pas grand chose à la déception de la meilleure marqueuse de l’équipe de France féminine (2878 points en 225 sélections, 12.8 points de moyenne). À 36 ans, Sandrine Gruda espérait tirer sa révérence cet été. Il n’en sera rien, comme elle le confie à Basket Europe :

« C’est vrai que ça a été un choc. Quand il m’a dit qu’il ne prendra pas cet été, je n’entendais plus rien. Je ne savais pas quoi lui dire. Simplement pourquoi ? Il m’a expliqué que je ne correspondais plus au plan de jeu qu’il veut appliquer. Il n’y a pas eu plus d’échange. Lui n’avait rien à me dire d’autre et moi, j’étais limite paralysée. […] Je subis la situation. Ce n’était pas mon plan. Je voulais remercier le public une dernière fois. Ce maillot bleu était pourtant quelque chose qui m’était si cher. Pour moi, l’équipe de France a toujours eu une place prioritaire. »

Lui préférant Dominique Malonga et Ana Tadic, Jean-Aimé Toupane a sans doute tiré un trait sur une légende du basketball français, championne d’Europe en 2009 et médaillée d’argent lors de JO de Londres en 2012. En bronze à Tokyo, Sandrine Gruda ne pourra cette fois pas convoiter le métal suprême.

Non-retenue dans la liste élargie de Jean-Aimé Toupane, Sandrine Gruda ne participera pas aux Jeux olympiques de Paris 2024. Un véritable crève-cœur pour une icône du basketball français, qui avait honoré sa première cape en 2006. Une fin bien moche pour un des plus beaux chapitres du basket féminin en France.

Nicolas Batum et Evan Fournier réagissent à la préliste de l’équipe de France pour préparer les JO

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Le premier quart-temps exceptionnel de Kristaps Porzingis dans le Game 1 des Finales NBA

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités