Connect with us

News

Russell Westbrook s’est encore amusé face à Rudy Gobert : « tu ne peux pas étudier la vitesse »

Source photo : USA Today

Les Rockets ont t-ils trouver la formule gagnante pour de bon ? Des éléments montrent que oui, et en premier lieu, la saison de Russell Westbrook. Brodie enchaîne les prestations remarquables, et qu’il ait un poste 1 ou un poste 5 sur lui, ça ne change rien. 

En l’espace de deux semaines, les Rockets affronté le Jazz. Une victoire pour Houston, une victoire pour Utah. Néanmoins, nous avons pu constater deux choses communes entre ces deux matchs : Rudy Gobert qui défend sur Russell Westbrook, et Rudy Gobert qui prend l’eau contre Russell Westbrook. 

Après les 39 points à 18/33 au tir, Brodie s’est de nouveau joué du pivot français en terminant la rencontre à 34 points et un bon 14/26 au tir. Un système défensif qui pousse l’arrière des Rockets à prendre des tirs de loin et à mi-distance, sauf que Russell Westbrook mise sur sa vitesse et son explosivité afin de prendre le dessus. Et lorsque vous demandez au MVP 2017 si mettre Rudy Gobert sur lui marche, il répond de manière Westbrookienne

Je ne sais pas si ça fonctionne. J’ai ce que je veux, tout ce que je veux. Je peux aller au basket et shooter, pénétrer et ressortir la balle, mettre du rythme, de la vitesse. C’est un truc que tu ne peux pas étudier. Tu peux étudier les moves et tout ça mais tu ne peux pas étudier la vitesse. Et c’est ce que j’ai eu à mon avantage. 

Depuis quelques temps, Russell Westbrook est nettement mieux. Brodie ne shoote plus à trois points, les Rockets sont passés sans pivot et les résultats sont là. Pour le moment, il n’y a aucune raison pour que cela ne cesse. Russ est en forme, au même titre que James Harden, tout va bien à Houston ! 

D’ailleurs, cette victoire des Rockets permet à la franchise d’égaliser sur la saison contre Utah (tie-breaker), de repasser à la quatrième place et de revenir à une victoire des Clippers. C’est donc la soirée parfaite pour les Texans, dont pourtant, les meilleurs pronostiqueurs prédisaient une descente aux enfers sans pivot. 

La fusée Texane a pris son envol avec sept victoires sur les dix derniers matchs. Et des victoires avec un grand Russell Westbrook qui confirme, match après match, son renouveau dans jeu : moins de trois points, plus de vitesses, plus de victoires. Et c’est du gagnant-gagnant entre la franchise et le joueur. 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News