*
Connect with us

Actualités

L’interview du jour : Russell Westbrook assure qu’il peut tout faire et à un haut niveau

(DR)

Chez Russell Westbrook c’est connu, la polyvalence est la clé, le type de gars qui fait juste parler son jeu, pas besoin de polémiquer, Russ est toujours là ! Cette nuit encore, il stoppe avec les Wizards la série invraisemblable de 11 matchs à plus de 30 points pour Stephen Curry, muselé.

Russell Westbrook a parlé cette nuit, certes en interview mais encore une fois sur le terrain, un énième triple double : 14 points, 20 rebonds, 10 passes, avec un Bradley Beal toujours aussi chaud, ils forment un duo des plus performants de la grande ligue. 6 victoires consécutives avec Washington, eux qui étaient désabusés il y a encore un mois, rêvent maintenant d’une potentielle 8ème place, un revirement de situation inédit mais qui devait bien arriver un jour en vue de l’effectif. Une défense qui retrouve des couleurs en est une cause même si c’est encore loin d’être parfait, voir Westbrook briller en défense est encore plus encourageant. En revanche offensivement c’est une attraction que cette équipe qui propose du beau jeu. Russell Westbroook a justement réagi sur ses performances et surtout sa polyvalence hors du commun :

«Je fais partie de ces joueurs qui s’il y a besoin de défendre à un niveau élevé, je peux le faire. Si j’ai besoin de marquer à un niveau élevé, je peux le faire. Passe? Je peux le faire. Rebond? Je peux le faire. Tu veux que je coache? Merde, je peux faire ça aussi.  » Westbrook a déclaré après la victoire 118-114 des Wizards sur les Warriors, par Fred Katz de The Athletic.

Chaud comme la braise, Il s’agit de sa 17e performance triple-double lors de ses 22 dernières sorties. Il a cette nuit été l’artisan de la non-performance (on s’entend) de Stephen Curry en lui empêchant de prendre confiance à trois points, chose faite. La pile électrique a rempli sa mission, Steph Curry muselé 18 points, 7 rebonds, 8 passes, première fois depuis un bon bout de temps qu’il n’aligne pas 30 pions.

 « Steph était sur une série bouillante, et il joue vraiment bien. J’ai relevé le défi d’entrée pour être certain qu’il ne continue pas sa série contre nous. »

Steve Kerr trouve que son équipe était à bout de souffle, Stephen Curry est tout de même fier de lui, Golden State est toujours au coude à coude avec ses poursuivants, il en est de même avec les Wizards de l’impressionnant lieutenant de Bradley Beal.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités