*
Connect with us

Actualités

Rudy Gobert prêt à passer au niveau supérieur : au sommet de son art, le pivot peut-il faire encore mieux ?

Après une nouvelle saison accomplie, le pivot français ne cesse de progresser et chercher l’excellence. Pour sa 9ème saison, Rudy Gobert rêve grand et vise toujours les étoiles.

Back to 2013. Un long et gringalet pivot venu tout droit de Cholet est sélectionné en 27ème position par les Denver Nuggets. Transféré dans la foulée chez le Utah Jazz, le Français prend du temps à démarrer sa carrière dans la grande ligue. Faisant des allers-retours entre la G-League et le roster du Jazz, Gobert a pris du temps avant de se faire une place dans la franchise de Salt Lake City. En effet, pour les dirigeants, comme bien souvent avec les grands pivots, Rudy était un projet long terme. 8 ans plus tard, nous voilà en présence d’un des meilleurs à son poste, doublement étoilé, d’un calibre All-NBA et triple Défenseur de l’année. Rien que ça. Depuis ses débuts dans le pays de l’oncle Sam, The Stifle Tower n’a fait que progresser pour devenir une pièce centrale du projet Jazz. Pour Quinn Snyder, la clé du succès pour Rudy a été, est et sera cet acharnement à la tâche.

Les choses que Rudy a faites, et de manière constante depuis un certain nombre d’années, ont fait de lui l’un des joueurs les plus dominants de la ligue, affirme Quinn Snyder. Quand vous avez ce niveau d’accomplissement, parfois les gens peuvent penser que c’est le succès. C’est tout. Vous avez fait la course et vous avez terminé et vous avez gagné dans un certain sens. Il y a tellement de joueurs dans la ligue qui regarderaient ça et diraient « Wow ». C’est quelque chose auquel ils aspirent. Je pense que pour certains gars, et Rudy en fait partie, il y a une faim de s’améliorer. Il doit continuer à faire les choses qu’il fait. Vous savez, c’est l’une des principales raisons pour lesquelles notre équipe a été bonne, mais souvent, vous voulez plus. C’est tout à son honneur et le fait qu’il ait toujours faim.

En constante progression, l’international français s’est totalement installé dans l’élite et a même inscrit son dans les livres d’Histoire parmi les plus grands pivots. Vraie figure défensive, Rudy Gobert est un système défensif à lui tout seul, permettant à Utah Jazz de rester une place forte de la conférence Ouest. Cependant, dans quels domaines Gobzilla pourrait encore-t-il s’améliorer ? À 3-points, pour suivre la mouvance actuelle de la ligue ? L’idée peut sembler tentante mais dénaturer le jeu du meilleur rim-runner de la ligue pourrait se révéler contre-productif pour lui et ses coéquipiers. Avec l’arrivée d’un Hassan Whiteside dans l’effectif, Rudy Gobert pourra continuer à travailler sur ses qualités en se confrontant aux entrainements à un joueur de son profil. À 29 ans, le pivot français doit rester sur de ses forces et ne pas chercher à se brider.

À l’orée d’une nouvelle saison pleine d’espoir pour les hommes de Quinn Snyder, Rudy nourrit encore plus d’ambition pour la suite de sa carrière NBA, notamment avec la confiance engrangée lors des Jeux Olympiques. À Utah, les ambitions restent aussi grandes que la Stifle Tower.

Pourquoi Sekou Doumbouya a été dégagé des Nets en pleine pré-saison ?

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités