*
Connect with us

WNBA

Diana Taurasi est la GOAT pour une raison : un 4ème quart-temps stratosphérique pour s’envoler en finale et rêver d’une 4ème bague

Quelle rencontre, mais quelle rencontre. C’est le genre de match qui restera dans l’histoire. Pour avoir un beau match, il faut 2 équipes et plusieurs stars et l’une d’entre elles se nommait Diana Taurasi, toujours aussi injouable.

Un vrai mano à mano entre les deux équipes et à la fin, c’est Las Vegas qui perd de 3 petits points. A’Ja Wilson a pourtant eu l’occasion d’égaliser à une seconde de la fin, avant de se faire contrer par Brittney Griner et elle résume bien la chose « Dans le 4ème quart-temps, nous avons Diana Taurasi et elles ne l’avaient pas. » Sans elle, Phoenix aurait perdu. Réaliser une énorme performance, à l’extérieur devant une salle record pour la saison (9680 fans), Taurasi a planté 14 points de ses 24 dans le seul dernier quart-temps ! En finale pour la première fois depuis 2014, la meilleure amie de Sue Bird trouve les mots justes :

« C’est dur », a-t-elle dit. « Cela fait maintenant, quoi, sept, huit saisons? Et quand vous y arrivez, vous pensez que vous allez toujours y arriver. Et ce n’est pas le cas. »

A’Ja a mis longtemps à se réveiller mais a su être importante en fin de match, avant de finalement se prendre de plein fouet le contre de l’année. Chelsea avait pourtant montré sa clutchittude (22 points) et Kelsey Plum a de nouveau sorti un match irréel, elle aussi à 22 unités. Une nouvelle déception pour les Aces, qui n’arrivent décidément pas à finir le travail, malgré leur pléiade de stars.

La finale commencera dimanche prochain à 21 heures, Phoenix de retour sur le trône ou Chicago arrive à soulever son 1er trophée ? La lutte risque d’être violente.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in WNBA