Connect with us

Actualités

Retour sur le trade James Harden : quitter Kevin Durant et Russ n’a pas été facile

Plusieurs fois par jour, on revient sur les moments méconnus de la jeunesse des joueurs. En plein dans la tourmente avec les rumeurs de transferts, James Harden a déjà vécu ça quelques années auparavant.

Après avoir été élu meilleur 6ème homme de l’année ou encore deux fois meilleur joueur de sa conférence quand il évoluait à Arizona State, malgré son asthme chronique, James Harden sera à un tournant de sa carrière lors de la saison 2012-2013. Le Thunder décide de prolonger Serge Ibaka. Son salaire passe de 2 millions à 12 millions de dollars. OKC pense qu’il sera cette arme de persuasion défensive et lance ainsi un signal d’alarme à James Harden. L’arrière ne fera plus long feu avec OKC et ces derniers trouvent un deal intéressant avec les Rockets, en l’échangeant contre Kevin Martin. Pendant des années, Sam Presti n’arrivera plus jamais à trouver une 3ème option viable auprès de Kevin Durant et Russell Westbrook. Un rôle que portait sur ses épaules James Harden et avec brillo. Conscient de l’opportunité qui s’offre à lui, la barbe est heureuse mais à la fois triste de ne plus être avec deux de ses meilleurs potos :

« J’étais presque en pleurs. Moi et Russell nous nous connaissions quand nous jouions au Boys/girls club ensemble durant notre enfance. Moi et Kevin sortions genre tous les jours. Nous étions jeunes, nous sortions, nous étions vraiment des bons amis, vraiment, vraiment des bons amis. Nous nous améliorons tous les jours. Ma 3ème année, nous jouions les finales et avons perdu contre Miami. Après cette année, nous sommes aller au JO ensemble. Gagner la médaille d’or. Après ça, j’étais du genre, « C’est notre année !! ». Chaque année, nous perdions contre l’équipe qui gagnait le titre. »

Les Lakers au 1er tour en 2010, les Mavs en finale de conférence en 2011, le Heat en finale en 2012. James Harden a tapé dans le vrai et il n’y a pas encore cette bataille d’égos, la jeunesse du Thunder rappelle un peu les programmes universitaires. Mais quand le business prend le dessus, les joueurs ne peuvent rien y faire. James Harden apprécie son temps à OKC et au contraire des critiques actuelles, cela lui a permis de grandir, au lieu d’avoir été propulsé franchise player dès sa draft. Observer Brodie et KD prendre ce rôle, lui a permis de faire de même à Houston :

“En revenant en arrière, je pense que c’est la meilleure chose qui m’est arrivée. Cela m’a permis de grandir. Je me suis sacrifié en sortant du banc avec cette équipe. Je ne pense pas que j’aurais été capable d’atteindre mon plein potentiel, si je continuais à sortir du banc. »

Il ne pensait pas si bien dire. James Harden est envoyé au All-Star Game dès sa première année à Houston. Son équipe ne ratera jamais les playoffs de 2013 à 2020, c’est dire la performance, aucune équipe n’a été si régulière à ce niveau. James Harden est en plus élu MVP de la saison régulière en 2018. Le pire durant son séjour dans le texas ? Il aurait pu en prendre 3 facilement. L’ancien d’Arizona State tourne à plus de 30 points de moyenne depuis 3 saisons. En route pour ses 32 ans au mois d’août prochain, le natif de Compton a encore de longues années avant sa retraite. On espère qu’il pourra gagner le titre d’ici là, pour que les gens comprennent à quel point le numéro 13 des Rockets a marqué l’histoire de son sport.

Voici ainsi comment James Harden avait appris son transfert de l’époque. Une opportunité en or et l’un des meilleurs arrières de l’histoire de la NBA.

La bizarrerie de la communication en 2020 : Lebron James remercie Danny Green et Quinn Cook

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités