DeMar DeRozan réussit son comeback avec les Bulls : 38 points et une victoire arrachée face aux Lakers
*
Connect with us

Actualités

DeMar DeRozan réussit son comeback avec les Bulls : 38 points et une victoire arrachée face aux Lakers

Source Photo : USA Today Sports

Le protocole sanitaire n’a pas stoppé DeMar DeRozan. Ecarté depuis plusieurs rencontres, la star des Bulls a réalisé un comeback fracassant à l’United Center pour se débarrasser des Lakers.

Pas d’Anthony Davis, pas de Zach Lavine et pas de Frank Vogel, il manquait du monde pour cette rencontre. Heureusement, DeMar DeRozan faisait enfin son retour après être passé par la case protocole sanitaire. Son retour se fait ressentir dès le premier quart-temps. Toujours injouable à mi-distance, il empile six points de suite pour donner une petite marge aux Bulls. Chicago met en place son jeu collectif et maintient une bonne défense sur des Lakers qui démarrent très mal. La défense est aux abois, ils cumulent les pertes de balles sur lesquelles les Bulls sont sans pitié en contre-attaque. Même les leaders calent au démarrage avec Lebron James et Russell Westrbook maladroits.

Les Lakers reviennent tout de même dans le deuxième quart. Ils recollent au score grâce au duo cité précédemment qui fonctionne très bien avant la pause. Isaiah Thomas, présent dans le cinq majeur, et Carmelo Anthony répondent également présents  pour lancer les pourpres et ors dans la partie. En face, les Bulls sont très solides et efficaces. DeMar DeRozan est le plus en vue balle à la main, mais le duo Lonzo Ball – Nikola Vucevic fait des dégâts, aussi bien ensemble qu’individuellement. Plus discrets, mais plus efficaces, ils permettent aux Bulls de suivre la mise en route de Los Angeles. L’intensité monte tout de même d’un cran. Il y a du gâchis de chaque côté et c’est en partie dû à des possessions défensives très musclées.

Au retour des vestiaires, les prémices du deuxième quart-temps se confirment. On voit deux équipes assez brouillonnes mais impliquées et avec de grosses défenses. On force la perte de balle et on essaie de contrer dès que possible. Le rythme très rapide, les possessions s’enchaînent sans aller au bout des 24 secondes. Aucun ne réalise de gros run et ne décolle au score. Lebron James essaie bien de hausser le ton mais Alex Caruso est dans un grand soir face à son ancienne franchise. 11 points dans le troisième quart-temps pour le chauve préféré de ton chauve préféré.

A l’aube du quatrième et dernier quart, le suspense est au rendez-vous. Le score est serré et les stars se réveillent pour décrocher la victoire. Tout le monde se rend coup pour coup, mais le quatrième quart-temps est celui de DeMar DeRozan. Pour son retour, il comptabilise 38 points, 6 passes décisives et 4 rebonds, mais surtout, il inscrit la moitié de ses points dans l’ultime quart-temps. 19 points dans les douze dernières minutes pour permettre aux Bulls de s’imposer, dont le dagger à moins d’une minute du terme pour prendre les devants. Deuxième victoire de la saison pour les Bulls face aux Lakers et encore une fois, avec la manière.

La tension et le suspense s’étaient donnés rendez-vous pour ce Lakers-Bulls. Une belle opposition sur quatre quarts-temps. Grâce à un superbe dénouement proposé par DeMar DeRozan, les Bulls renouent avec le succès. Les Lakers, eux, continuent de patiner.

Joueurs de la semaine : DeMar DeRozan intenable dans le quatrième quart, Donovan Mitchell porte Utah

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: DeMar DeRozan plante le dagger sur Lebron James : voilà ce que l'on appelle un retour triomphant

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités