Connect with us

Actualités

Quand les Cavs prouvent avoir l’un des meilleurs backourts de la ligue…

NBA – C’était le premier match de la soirée et il est peu de dire que les Cavs ont flingué les Lakers en seconde mi-temps. Ce duo Donovan Mitchell – Darius Garland sera à surveiller de très près. On parle peut être là d’un des si ce n’est le meilleur backourt de la ligue. Un débat qu’il faudra ouvrir dans quelques semaines…

Cleveland joue un basket merveilleux depuis le début de saison. Hormis Milwaukee, difficile de dire s’il y a une meilleure équipe dans la ligue actuellement. De plus, Darius Garland était absent une grande partie du début de saison, on n’a pas pu vraiment voir comment son duo avec Donovan Mitchell pouvait performer. Face aux Lakers, ils ont montré l’étendu de leur talent et pourtant, ce sont les Lakers qui vont frapper en premier, porté par un Russell Westbrook des grands soirs, du moins en première mi-temps. Il apporte son énergie non seulement à ses coéquipiers mais aussi à lui même. Parfait au shoot et au scoring, il a vraiment fait son match : 19 points à 6/13 au shoot, 3/5 à 3 points 10 passes (mais 7 balles perdues). Lebron James a beau avoir marqué 27 points, il n’a pas su être impactant. Pire encore, il a encore eu la fâcheuse tendance à aligner des mauvais shoots (extérieurs) à 3 points pour terminer à 1/4. Les leaders ont trop laissé les rôle-players prendre leurs responsabilités. On regrette par exemple la quasi non existence d’Anthony Davis, surtout dans un 3ème quart-temps qui va s’avérer fatidique… L’équipe n’a pas joué pour lui mais on parle tout de même d’AD. Il aurait dû prendre ses responsabilités.

Les Lakers ont « dominé » la 1ère mi-temps et pourtant, Donovan Mitchell était on fire comme pas possible. Il semble si facile, une capacité à scorer de bien des manières et surtout dans toutes les situations de jeu. Déjà à plus de 20 points à la pause, les Lakers n’ont jamais su l’arrêter : 33 points à 10/17 au shoot, 5 rebonds et 2 passes décisives. Il est clairement le type de joueur qui manquait à Cleveland. Un pur scoreur capable de varier ses tentatives de shoots et c’est l’occasion rêvée pour Darius Garland d’avoir moins de pression, tout étant complémentaire de ce dernier. Même si Russell Westbrook a voulu assassiner son œil, le meneur de jeu s’en sort avec 24 points et 7 passes décisives. L’équipe doit bien être contente de son retour car s’il remonte vite à 100%, lui et Spida vont vite devenir inarrêtables. Bien sûr, le match n’a pas été parfait mais les grandes équipes trouvent toujours un moyen de gagner et la façon dont ils ont défendu sur Lebron James ou Anthony Davis, montrent qu’ils font partie du haut du panier en ce début de saison.

8 victoires pour 1 défaite, la vie est plutôt cool chez les Cavaliers. Il faut laisser grandir ce groupe mais ils ont toutes les cartes en main pour parler sérieux en fin de saison. Cleveland pourrait être la belle histoire de l’année.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

More in Actualités