Quand Kyrie Irving racontait comment Tony Parker était le joueur le plus injouable de la ligue
*
Connect with us

Actualités

Quand Kyrie Irving racontait comment Tony Parker était le joueur le plus injouable de la ligue

Si Kyrie Irving est devenu l’un des meilleurs meneurs de la ligue, il a dû affronter ses aînés et parmi eux, on retrouve un dénommé Tony Parker. Le meneur des Nets raconte comment TP était en quelque sorte sa bête noire. Sa vitesse, son expérience, son shoot à 2 points, ce cocktail explosif a donné bien des sueurs froides à Uncle Drew.

Arrivé au sein de la ligue en 2011, il ne faut pas beaucoup de temps à Kyrie Irving pour se faire remarquer. Il était déjà connu de tous mais en NBA, Kyrie frappe fort en tournant à 18.5 points et remportera le titre de rookie de l’année. Après cette saison, l’ancien numéro des Cleveland Cavaliers ne descendra plus jamais en-dessous des 20 points de moyenne. Sa venue en NBA coïncide avec le début du prime de Tony Parker. A cette époque, le meneur est injouable, l’un des meilleurs de la ligue jusqu’à même être un candidat MVP. Les joueurs aiment citer leur poste pour savoir qui est le joueur le plus dur à défendre et pour Kyrie Irving en 2018, la réponse ne pouvait qu’être Tony Parker :

« Le joueur le plus dur à défendre ? A un moment c’était Tony Parker. Il était juste incroyable. Je ne dis pas qu’il n’est plus incroyable maintenant.

Mais TP me bottait le cul. Quand t’as quelqu’un comme ça, qui a gagné le titre, qui a joué avec son pays avec les choses qu’il a faites pas seulement pour son pays mais pour le basket.

Je suis juste un grand fan. Et quand tu te fais botter le cul comme ça, tu veux ta revanche et leur montrer. Et nous avons eu un magnifique duel quand nous avons joué contre les Spurs.

J’ai fini avec mon record en carrière et il a fini avec 30 points sur moi. »

Si Isiah Thomas est souvent cité parmi les joueurs les plus sous-estimés de l’histoire, Tony Parker est sans conteste le numéro 2. Petit hasard, TP a modelé son jeu sur celui de Thomas. Un maestro du 2 points, avec une vitesse phénoménale et qui a été champion de nombreuses fois. Ca fait toujours du bien d’entendre des jeunes joueurs (à l’époque) dire du bien de ceux qui ne sont plus en haut de l’affiche.

Damso raconte les années Tony Parker : une inspiration et un tueur d’équipes

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: Tony Parker se remémore la dureté des gens : "T'es né en Belgique, ils savent pas jouer au basket"

  2. Pingback: Kyrie Irving va quitter les Nets ? Les discussions sont à l’arrêt

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités