Connect with us

Actualités

Luka Doncic se morfond et apprend à la dure : « J’ai 23 ans. Je continue encore à apprendre beaucoup »

Luka Doncic

Pour les premières finales de conférence de sa carrière, Luka Doncic aurait pu rêver mieux. A nouveau battus, cette fois à domicile, par les Golden State Warriors, les Mavericks sont désormais menés 3 – 0 dans la série. Il faudrait un exploit historique pour qu’ils réussissent à se qualifier pour les finales. Mais c’est par là qu’il faut passer pour progresser, et ça le Slovène le sait parfaitement.

Mené 2 – 0 à l’issue des deux premiers matchs, Dallas ne voulait pas s’inquiéter. Jason Kidd et ses joueurs répétaient qu’ils avaient déjà été dans cette situation au tour précédent contre les Suns. Ils avaient alors remporté leurs deux matchs à domicile avant d’empocher la série au match 7. Et les Mavericks pouvaient avoir confiance en leur salle puisque depuis le début des playoffs, ils n’y avaient perdu qu’une seule fois (contre le Jazz au match 1). Malheureusement, en face, les Warriors n’ont eu aucun répit. Malgré un match abouti (40 points, 11 rebonds et 3 passes), Luka Doncic n’a pas pu empêcher la troisième défaite de son équipe dans cette série (109 – 100). Le Slovène s’est surtout réveillé dans le dernier quart-temps où il a inscrit 21 points. Dos au mur et à un pas de l’élimination, Luka se projette déjà sur l’avenir :

« Les trois premiers quart-temps, j’ai très mal joué. C’est ma faute. Je continue d’apprendre. Je pense qu’après la fin de saison, je vais regarder en arrière et apprendre beaucoup de choses. C’est ma première finale de conférence en NBA. J’ai 23 ans. Je continue encore à apprendre beaucoup. »

Il faut aussi dire que Luka Doncic est un peu seul pour rivaliser à ce stade de la saison. Malgré des statistiques impressionnantes, il ne peut pas faire face au collectif très bien huilé des Warriors. Au match 3, il n’a pu compter que sur Jalen Brunson (20 points) et Spencer Dinwiddie (26 points) et c’est bien trop peu. A côté, le trio Finney Smith – Bullock – Kleber n’a inscrit que 9 points à 3/22 au tir… L’état-major des Mavericks sait ce qu’il lui reste à faire pour la suite : mieux entourer Luka pour rivaliser dans les années à venir à ce stade des playoffs. La bonne nouvelle est que Dallas ne part pas de trop loin. Mais cette année, la marche semble un peu trop haute :

« Personne ne nous voyait en finale de conférence. Les Warriors jouent à un niveau incroyable. Chaque joueur connaît son rôle. Leur équipe est très unie. Ils sont ensemble depuis un moment et ils jouent un très bon basket. Ça va être très difficile de revenir. Mais ce n’est que le début de notre voyage. »

A moins d’un exploit historique, jamais réalisé dans l’histoire de la NBA, celui de remporter une série après avoir été mené 3 – 0, les Mavericks de Luka Doncic ne devraient pas atteindre les finales cette année. Mais Dallas a déjà une base solide, qu’il va falloir étoffer et cette finale de conférence est une expérience en plus pour l’équipe. Une chose est sûre, il faudra compter sur les Mavericks dans les années à venir.

Quand les Warriors ne respectent pas Frank Ntilikina…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités