*
Connect with us

Actualités

Quand Kobe Bryant et Vince Carter formaient la meilleure équipe de jeunes de l’histoire

Qui n’en a pas rêvé un jour ? Voir deux superstars douées au dunk jouer ensemble. Si on a pu le voir entre Dwyane Wade et Lebron James à Miami, ce fut aussi le cas entre Kobe Bryant et Vince Carter, malheureusement dans un cadre bien moins idyllique.

On revit un autre souvenir, pas en high school mais toujours à la même période de l’adolescence : en AAU. Il s’agit d’un programme où les meilleurs jeunes du pays se rejoignent. Une sorte de All-Star Game avec intensité où les tournois sont séparés par tranche d’âge. Les recruteurs sont présents, il faut ainsi faire fort (peut être même trop) chez les petits jeunes pour se faire remarquer et tenter d’obtenir une bourse. L’individualisme règne mais c’est un débat qu’on aura une prochaine fois. Avant que sa carrière dégringole et passe à un niveau inférieur entre blessure et transfert à New Jersey, Vince Carter regardait Kobe Bryant dans les yeux au début des années 2000. L’ère des réseaux sociaux n’existait malheureusement pas. Si aujourd’hui, on est au courant des derniers matchs de Bronny, de l’association de Zion Williamson et Ja Morant à 13 ans, personne, du moins en europe, ne savait que Vinsanity et le Black Mamba avaient fait équipe…

Leur équipe a gagné 2 titres et leur roster faisait peur :  Kobe Bryant, Vince Carter, Tim ThomasRip HamiltonKevin Freeman. Vous aurez à coup sûr retenu les noms de Kobe, Vince et Rip, il faut savoir que Tim Thomas était plus forts que les 3 à la grande époque. Il était une sorte de Kevin Durant avant l’heure, un gars de 2.06 mètres, capable de dribbler, shooter et défendre à la fois. Mieux encore, il était annoncé comme le meilleur joueur du pays. Malgré qu’il n’ait pas la carrière que tout le monde attendait, Tim Thomas a eu sa petite carrière. Il n’en faut pas plus pour comprendre que cette équipe faisait peur. Kobe Bryant n’avait d’ailleurs aucune hésitation quand il fallait évoquer cette équipe, c’est la meilleure jamais assemblée selon lui :

« On a joué dans la plus grande équipe AAU de tous les temps. C’est réel. On a joué ensemble avec Vince, c’était la meilleure équipe AAU de l’histoire. Moi, lui et Tim Thomas. On écrasait les autres équipes de 60, 70 points. On s’est bien amusés, on a fait une tournée en Floride, c’est là que j’ai vu Vince pour la première fois. C’était super. »

Pendant les moments forts de leurs rencontres face aux équipes adverses, Kobe Bryant n’hésite pas à envoyer Vince Carter au alley-oop de son propre camp. Avec tous les scoreurs, Kobe Bryant jouait à la mène et il n’hésite parfois pas à se la jouer en mode Stephen Curry, c’est cette fois Vince Carter qui raconte comment Kobe avait une confiance extrême en lui :

« Je me souviens de Kobe à notre premier match en AAU. On jouait avec Tim Thomas. On jouait contre l’équipe d’Elton Brand. Kobe est venu dans l’équipe et il faisait son truc pendant les matchs[…]. Au premier match de Kobe, il jouait meneur, il shoote du milieu de terrain, air-ball. On était du genre rapproche toi un peu non ? Lors de la possession suivante, il recommence du milieu du terrain, swish.

Sa confiance, c’était « je peux le mettre bro ». A cet âge, il avait déjà cette mentalité, cette confiance […]. On battait les autres de 50/60 points. Il était notre meneur, on avait Tim qui pouvait être meneur, il m’envoyait des alley-oops. »

Nous sommes en 1994 mais on se demande encore si tout ça est vrai. Comment aucun média, famille et proche n’aient pu prendre en photo ou vidéo, cette équipe monstrueuse avec un prospect numéro 1, des joueurs spectaculaires comme Kobe et Vince ? Le seum est présent et peut être qu’à l’image de la photo de Lebron James et Michael Jordan, sortie quelques mois plus tôt, on aura droit à une surprise dans les années à venir. On conclura par un témoignage de Kobe Bryant qui ne savait même que c’était possible qu’un gars pouvait sauter aussi haut et se demandait comment les gamins se nourrissaient en Floride :

« Je croyais lui avoir envoyé un ballon trop haut, mais il a sauté, l’a attrapé et a dû se contorsionner pour éviter que son torse heurte le cercle. »

Les coïncidences sont nombreuses quand on évoque cette équipe AAU. Parmi de centaines voire de milliers de jeunes, quelle probabilité de voir RIP et Kobe, deux gamins de Philadelphie, dans la même équipe ? Que Vince Carter et Kobe Bryant allaient être rivaux ? Et la plus triste d’entre elle, que Kobe trouverait la mort le jour de l’anniversaire de Vince. Et sans doute que ça le hantera Vince Carter jusqu’à la fin de sa vie à cause des mots prononcés par l’ancien numéro 24 des Lakers :

« Je t’aime mon frère, on se revoit bientôt. »

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Vince Carter, le 1er vrai rival de Kobe Bryant : plus aucun anniversaire de Vinsanity ne sera le même dorénavant

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités