*
Connect with us

Actualités

PJ Tucker, vrai héros du small-ball de Houston pour Draymond Green

Quand il s’agit de parler de Small-Ball, personne ne s’y connait mieux que Draymond Green. Point central de son attaque dans le « cinq de la mort » à la bonne vieille époque des Warriors : Stephen Curry – Klay Thompson – Andre Iguodala – KD – Draymond Green. Lors d’un small-ball, le joueur le plus important n’est pas la star, mais bien le « pivot ». C’est ce joueur qui permettra de savoir si le small-ball marchera ou pas, selon l’équipe. Peut-il être costaud contre les pivots ? Peut-il se mêler à la bataille des rebonds ? En attaque, a t-il le shoot nécessaire pour balancer à 3 points et donc étirer la défense afin de faire sortir le pivot de la raquette ?
Depuis, les équipes s’y sont essayées, plus ou moins avec de la réussite. Cette saison, Houston teste même l’ultra small-ball. Mike D’Antoni va même plus loin, il n’y a vraiment aucun grand dans son cinq de départ et selon Dray, c’est une bonne chose grâce à un homme : « Ca leur va bien. Et ils ont des gars qui sont bons dans ce domaine. Cela aide beaucoup d’avoir P.J. parce qu’il peut rentrer dans ce cinq. Si vous vous ajoutiez un autre shooteur, un arrière, ça n’aurait pas marché. La personne qui le fait fonctionner [Ce système] est P.J. »

Mike D’Antoni doit encore beaucoup travailler et surtout attendre des résultats. Depuis le début d’exercice, les Rockets n’ont testé que ce cinq de départ par séquence. Dorénavant, son cinq devient leur identité de jeu. Pour l’instant, seulement 5 matchs joués pour 3 victoires et 2 défaites, avec notamment 2 victoires sur les Lakers et les Celtics, qui se joueront tous les deux demain à 21h30. On pourra y voir un peu plus dans quelques semaines mais l’équipe qui la jouera en playoffs, devra s’adapter et ce n’est pas forcément un plaisir. Non seulement l’équipe adverse devra jouer différemment en défense et encore plus en attaque. Cette attaque prônée par Mike est un peu le symbole de la NBA d’aujourd’hui, à savoir le shoot à 3 points et les joueurs de petits tailles qui peuvent jouer sur plusieurs postes, notamment à « l’intérieur ».

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités