*
Connect with us

Actualités

Personne n’a compris l’expulsion de Nikola Jokic : les joueurs propres peuvent être aussi sanctionés

Au pied du mur, les Nuggets alors menés 3-0 en demi-finale de conférence Ouest face aux Suns n’avaient qu’une seule option en recevant Phoenix à domicile hier soir : Win or go home. Pas de chance pour Denver, les Suns ont paru bien trop fort encore une fois et même le MVP Nikola Jokic n’a rien pu faire. Pire que cela, le Serbe s’est même fait exclure peu avant la fin du troisième quart-temps, laissant ainsi ses coéquipiers sombrer petit à petit vers un coup de balai retentissant.

Alors qu’ils jouaient le match le plus important de leur saison face aux Suns hier soir, les Nuggets ont perdu Nikola Jokic, expulsé peu avant la fin du troisième quart-temps. C’est notamment sur une flagrante 2 et une sacrée claque dans la tronche de Cameron Payne que le Serbe a dû quitter ses coéquipiers, alors menés de 9 petits points. Pour rappel, ce match était un « do or die » pour les coéquipiers du Joker qui étaient menés 3-0 dans ces demi-finales de conférence. Le résultat, nous le connaissons, un coup de balai clair, net et précis de la part de la bande de CP3 et Devin Booker et une fin de saison bien morose pour la franchise du Colorado. Jokic est revenu sur ce geste en conférence d’après-match et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne s’y attendait pas du tout.

« Je voulais changer le rythme du match, je voulais nous donner de l’énergie, peut-être changer aussi le momentum des arbitres, donc je voulais faire une grosse faute. » A déclaré Jokic. « Est-ce que je l’ai touché, est-ce que je ne l’ai pas touché ? Nous ne savons pas. Donc tout ce que je peux dire c’est désolé si je l’ai fait parce que je ne voulais pas le blesser ou le frapper à la tête exprès. Je pensais en tout cas sincèrement qu’ils n’allaient pas m’exclure de la rencontre pour ça. »

Mike Malone, le coach des Nuggets est aussi revenu sur ce geste de son joueur, et le constat est sensiblement le même. Il faut croire qu’une mandale d’un géant de plus de 2 min 11 s est quelque chose de plutôt commun du côté des rocheuses.

« Je n’ai pas eu l’impression que cela justifiait une expulsion pour une faute flagrante, car il jouait la balle. » A déclaré Michael Malone. « Il y a un petit contact avec le nez de Cameron Payne je crois. J’étais donc choqué. Je suis encore un peu sous le choc de voir les arbitres donner une flagrante 2 sur ça et d’avoir exclu le MVP sur une telle action. De mon point de vue et en regardant le replay, je ne pense pas qu’il s’agissait d’une faute malveillante. Je pense plus que c’était une faute de frustration. Nikola a probablement eu l’impression de ne pas avoir reçu assez de coups de sifflets lors des deux derniers matches. Et il est allé là-bas pour faire une faute. Ce qu’il a fait de nombreuses fois. Beaucoup de joueurs font ça. »

Quoi qu’il en soit, même si Jokic avait été sur le terrain jusqu’à la fin du match, aurait-il été capable à lui seul d’aller chercher ce match 4 et ainsi permettre aux siens de souffler dans cette série ? Soyons honnêtes, ces Suns étaient bien trop costauds pour Denver et rien n’indique que cette exclusion a été si catastrophique en termes de conséquences.

Il n’est que le cinquième MVP à avoir été balayé dans une série de playoffs, rejoignant notamment Magic Johnson, Moses Malone, Kareem Abdul-Jabbar et Wes Unseld. © Kane Pitman

Jokic a donc quitté le match après avoir inscrit 22 points ainsi que 11 rebonds et 4 passes en 28 minutes. Pour la troisième fois de sa carrière, le Joker a mené les Nuggets dans la série en points, rebonds et passes décisives. Les Suns eux, ont dominé la série de la tête et des épaules, l’emportant par une moyenne de 15,7 points d’avance. Il n’y avait pas de réponses à Paul, qui a montré sa maîtrise du mid-range tout au long de la série, terminant le quatrième match avec 37 points à 14-19 au tir. Un autre facteur de cette défaite n’est autre que l’adresse dans cette rencontre. En effet, Phoenix a été plus réaliste dans sa sélection de shoots et Denver n’a malheureusement pas réussi à suivre la cadence imposée par l’équipe d’Arizona. Pire que ça, c’est au rebond que les Nuggets se sont fait salement mangé avec 48 pour Phoenix et seulement 37 pour Denver. Des éléments de réponses qui lorsqu’ils sont assemblés permettent facilement de comprendre ce sweep retentissant.

Attention cependant, cela ne veut pas dire qu’il faut faire un trait sur cette saison, et ça, Mike Malone l’a bien compris. Après avoir bataillé toute l’année avec les nombreuses blessures auxquelles ils ont dû faire face, et notamment celle de Jamal Murray, élément clé du 5 majeur de Malone, Denver a tout de même réussi son exercice 2020-2021. Jokic a été élu MVP, l’équipe s’est hissée jusqu’en demi-finale de conférence et même si le parcours s’arrête ici, les Nuggets peuvent être fiers de ce qu’ils ont accompli compte tenu des épreuves qu’ils ont dû passer pour en arriver-là. Le technicien des Nuggets est d’ailleurs revenu sur cette saison en quelques mots, partagés par son franchise player, Nikola Jokic.

« Je ne vais pas permettre à cette série de définir notre saison entière. » A déclaré Malone. « J’espère que l’année prochaine nous pourrons trouver un moyen de rester en bonne santé et d’être meilleurs et voir où nous pouvons aller. »

« Toute la saison a été géniale, je pense. » A déclaré Jokic. « Géniale jusqu’aux quatre derniers matchs. »

Clap de fin donc pour Denver, qui aura fort à faire cet été notamment au niveau de la Free Agency s’ils veulent espérer se renforcer. Ils auront cette possibilité puisque le contrat de Paul Millsap touche à son terme et les Nuggets récupèreront ainsi 10 millions de cap cet été. Attention aussi au dossier Will Barton qui dispose d’une player-option à 14 millions de dollars. Quoi qu’il en soit, l’intersaison peut devenir chaude du côté des rocheuses et il est probable de voir Denver tenter d’opérer des changements afin de se renforcer pour le prochain exercice.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités