Connect with us

Actualités

Penny Hardaway n’apprécie pas que la G-League lui ait volé sa star : « C’est presque comme du tampering »

Source photo : Denver Post

Le coach de Memphis avait sans doute espéré autre chose que la saison qu’il vient de vivre. D’une certaine manière, il s’est fait piquer deux stars de son équipe « cette saison » et dans les deux cas, c’est la faute de la NCAA.

Il y a de ça 2 ans, Penny Hardaway était coach à East High School. Il mènera son équipe au titre d’état et dans son roster, il y avait un dénommé James Wiseman, qui aura l’occasion cet été, d’être le 1st pick. Les deux hommes s’étaient rencontrés au Nike Circuit en 2017. Pendant la saison 2019-2020, il retrouve ce jeune joueur mais l’exercice commencera par une polémique longue de 6 semaines. Entre blessures et affaire d’état, on apprend que Penny Hardaway a donné 11.500 dollars à la famille de Wiseman (sa mère avait accepté cet argent, qui aurait couvert un déménagement, visiblement digne de Stéphane Plaza). Par la suite, il quitte le programme des Tigers et Penny Hardaway perd ainsi sa star. L’histoire se répète donc, avec Jalen Green, parti vers la G-League et une nouvelle fois l’argent est au centre des discussions.

Jalen devait partir en NCAA à son tour, lui qui avait terminé le lycée. Deux choix s’offraient à lui : Auburn et Memphis en tant que favoris. Il s’est ravisé d’aller à l’université et préfère aller en G-League, où il gagnera une somme à 6 chiffres, tout en se préparant au monde  des pros. Penny Hardaway est fou de rage et en envoie un message clair à la G-League :

« Je ne pense pas que la G-League soit construite – et je peux avoir tort – sur le recrutement des gosses qui veulent aller au collège. Sortir les gars de leurs engagements (ou si) qu’ils ont déjà signé et continuer à parler à leurs parents, c’est presque comme du tampering. Honnêtement, je peux pas être d’accord avec ça. »

Ce que Penny ne comprend pas, c’est comment la G-League peut parler à ces joueurs, alors que certains sont déjà engagés avec des universités. Jalen Green n’est pas la seule star à avoir quittée le monde de la NCAA pour la G-League. Isaiah Todd et Daishen Nix sont aussi membre de la « select team ». Assez ironique de la part d’un membre de la NCAA de dire une telle chose, quand on sait comment les grandes équipes recrutent les meilleurs joueurs du pays :

« Ce que la NCAA peut faire, c’est ce qu’elle est en train de faire maintenant », a-t-il déclaré. « Permettre aux jeunes de gagner de l’argent avec leur propre nom . Je suis en faveur de la règle du nom, de l’image et de la ressemblance. Parce que cela nous aide, en tant qu’entraîneurs d’université, à mener la bataille avec la G-League et à aller étranger. »

Les joueurs NCAA savent qu’ils sont en train de perdre du terrain. Les meilleurs joueurs s’en vont en G-League et jamais la ligue ne donnera des centaines de milliers de dollars aux joueurs mineurs. C’est toute l’ironie de l’histoire et la NCAA se fait piéger à son propre jeu. Se faisant de l’oseille à n’en pas compter sur le dos des joueurs, elle va les payer… Juste pour battre la concurrence et non pour raison d’équité.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités