Connect with us

Actualités

Paul Pierce n’est pas d’accord avec Pat Riley et il est loin d’être tendre avec Jimmy Butler : « Si Miami est proche [du titre], ça veut dire que toutes les équipes sont proches »

Source photo : ESPN

Paul Pierce et le Heat ne sont pas prêts de devenir copains. La légende de Boston en envoie une à leur équipe, ainsi qu’à Jimmy Butler, qu’il ne pense pas être « elite ».

La « rivalité » entre Paul Pierce et Miami ne date pas d’hier. On n’évoquera pas les duels avec Lebron James mais ce qui s’est passé plus récemment. Le numéro 34 légendaire des Celtics avait indiqué être un meilleur joueur que Dwyane Wade, et ce n’est pas sa dernière sortie qui va calmer les choses… Pat Riley a déclaré hier que Miami est proche de jouer le titre. Après tout, l’équipe est dans le trio de tête dans la conférence est et il manque sans doute une grosse pièce pour pouvoir véritablement jouer dans la cour des grands. C’est sur le twitter du Heat qu’il a pu s’exprimer sur le sujet, tout en demandant aux gens d’être prudents avec le Coronavirus :

« Nous ne savions pas vraiment à quel point seraient bons Tyler Herro ou Kendrick Nunn ou Duncan Robinson, Chris Silva parfois, beaucoup de nos jeunes gars, Derrick Jones [le sera]. Et avoir Goran et avoir Jimmy Butler, avoir Bam depuis 3 ans et avoir Meyers Leonard et sa personnalité contagieuse, Kelly Olynyk, nous avons vraiment une bonne équipe de basket, très bien coachée.

Peut être que nous avons besoin d’un autre joueur. Peut être que nous avons besoin de moins. Je ne sais pas… Nous en sommes là. Nous sommes un contender. »

En ces mots, Pat Riley pense être une grosse équipe et les playoffs auraient permis de juger cela, avec un été fort intéressant à venir, pour recruter et drafter en conséquence. 
Ce n’est pas du tout l’avis de Paul Pierce qui a été virulent en indiquant que si Miami est proche, alors toutes les équipes le sont. Pour lui, s’ils n’ont pas un des meilleurs joueurs de la ligue, alors ils n’ont rien à faire dans la case de contender. Cela voudrait dire que Jimmy Butler n’est qu’un « simple » All-Star et vu ce qu’il a fait à Minnesota et plus récemment en post-season à Philadelphie, Paul Pierce a la mémoire courte

« Si Miami est proche [du titre], ça veut dire que toutes les équipes sont proches. Je ne pense pas qu’ils sont proches. Laissez moi vous dire quand ils seront proches. Tu es proche si tu as un des 5 meilleurs joueurs [de la ligue] dans ton équipe. C’est le principal ingrédient. Je vous le dis et je le dirais toujours, en exceptant les Detroit Pistons qui ont gagné au début des années 2000.

Pensons aux contenders aujourd’hui : les Lakers, qui ont un candidat MVP, Milwaukee, avec Giannis un candidat MVP. Houston avec James Harden, un des 5 meilleurs joueurs. Les Clippers, ils ont kawhi et Paul George, un des 5 meilleurs joueurs et un des 10 meilleurs joueurs.

Ca fait seulement 4 équipes, je crois qui peuvent gagner le titre parce qu’il y a l’ingrédient principal. Tu peux revenir 20, 30 ans et voir que chaque équipe championne avait des candidats au titre de MVP dans son roster. Sans manquer de respect à Jimmy Butler, il est bon mais il n’est pas au niveau des autres gars. »

Au moins ça, c’est fait. La relation entre Paul Pierce et Miami ne va pas s’améliorer. Miami n’est pas une véritable équipe taillée pour le titre mais une fois qu’elle aura rajouté un très bon joueur, on n’est pas certain que Paul Pierce garde le même discours. Rendez-vous à la saison prochaine.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités