Connect with us

News

Pat Ewing n’a pas supporté de regarder The Last Dance : « J’ai regardé un peu, puis j’ai éteint »

Source photo : Horsch Gallery

Quelle sale semaine pour Pat Ewing, il se fait dézinguer par Charles Oakley une énième fois, quelqu’un lui a volé ses médailles des JO 92 et puis il y a eu son passage dans « The Last Dance. »

Michael Jordan aura vraiment décapité les meilleurs de sa génération. Pat Ewing, Charles Barkley, Clyde Drexler et on en passe. Tous des candidats au titre de MVP chaque année, ou qui l’ont été. Comme nous tous, le natif de Cambridge a regardé la série docu mais la semaine avait déjà mal commencé, puisque quelqu’un lui aurait volé sa médaille de 1984 mais aussi de 1992 :

« J’ai perdu mes médailles. J’ai bougé tellement de fois, je ne retrouve pas mes deux médailles. Ma maison a été forcée à New-York. Je pense qu’ils ont volé mes médailles. »

Heureusement, il a des amis bien placés. Jerry Colangelo, le responsable de team USA, pourra lui en procurer des nouvelles mais elles n’auront pas la même valeur sentimentale. Dans « The Dan Patrick Show », il n’a pas pu passer à côté des question sur « The Last Dance ». Dans les années 90, les Knicks auront sans doute été le plus grand rival des Bulls, même quand MJ est parti à le retraite au milieu des 90’s. Patrick Ewing a regardé… enfin vraiment vite fait et on peut le comprendre :

«J’ai dû vivre ça», a expliqué Ewing à Patrick. «J’ai dû vivre à travers lui et toutes les batailles que nous avons dû traverser. Et maintenant, vous avez tous un documentaire pour continuer de me rire au visage.»

Malgré qu’il soit un véritable champion, Patrick Ewing a une image de loser magnifique. Le gars qui était ultra fort mais pas autant que Jordan. Le gars qui était ultra clutch mais pas autant que Jordan. Le gars qui était  ultra dur mais pas autant que Jordan… L’histoire ne s’arrête pas qu’aux Knicks, car Pat Ewing avait déjà perdu contre Jordan, en finale universitaire en 1982. A travers les années, ils ont réussi pourtant à créer une relation, qu’ils ont toujours. Rappelons que le pivot légendaire des Knicks était coach assistant à Charlotte pendant 4 ans (il a été engagé en 2013) :

« C’est juste Michael. C’est un chic type. C’est un ami. Mais c’est le plus quand trashtalker que j’ai rencontré »

Toujours dans cette interview, on apprend que Ewing a failli rejoindre UNC avec Worthy et MJ. Quelle équipe ça aurait été… Dorénavant coach de Georgetown, on espère vraiment qu’un jour, il aura la chance de coacher les Knicks, surtout vu comment leur relation s’est terminée.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

<script> » title= »<script>


<script>

Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"




More in News