One Last Dunk, épisode 2 : la mystérieuse absence de Vince Carter...
*
Connect with us

Actualités

One Last Dunk, épisode 2 : la mystérieuse absence de Vince Carter…

Les carrières des grands joueurs ne sont malheureusement pas interminables. Au tour de Vince Carter de  tirer sa révérence au terme de cette saison NBA. L’équipe de The Daily Dunk a choisi de suivre ses derniers pas au sein de la Ligue avec une série sur l’ensemble de la saison. Second épisode de la meilleure série de la saison !

Vince Carter continue de profiter de sa vingt-deuxième et dernière saison au sein de la NBA. Nous l’avons laissé après un timide début de saison sur le plan personnel, au sein d’une équipe des Hawks jouant crânement sa carte, portée par Trae Young. Lors des deux dernières semaines, « VC » a pu participer à la victoire 108 à 100 de son équipe face aux Spurs avec 7 points à 2/5 au tir dont 0/3 à trois points, 2 rebonds et 1 interception en 16 minutes de jeu. Par la suite, face aux Bulls, le vétéran a réalisé l’une de ses meilleures performances de la saison mais n’a pu empêcher la défaite 113 à 93 d’Atlanta malgré ses 14 points à 4/8 au tir dont 3/6 à trois points, 5 rebonds, 1 passe et 1 interception en 16 minutes de jeu. Lors de leur troisième match d’affilée à domicile, Carter et ses coéquipiers se sont inclinées 121 à 109 face aux Kings. L’ancien a lui apporté 5 points à 2/2 au tir, 3 rebonds et 1 contre en 16 minutes passées sur le parquet.

La suite du mois de novembre s’est révélée beaucoup plus compliquée pour Carter et pour son équipe. En effet, on a appris le 13 novembre que l’ailier de 42 ans n’allait pas participer au déplacement à Denver avec ses copains. Listé « out » pour « raisons personnelles« , Carter a finalement mystérieusement manqué l’ensemble des cinq matchs au programme du road trip à l’Ouest des Hawks. La belle victoire face aux Nuggets (125 à 121) grâce aux 42 points et 11 passes de Trae Young et les trois lourdes défaites face aux Blazers (124 à 113), aux Suns (128 à 112) et aux Clippers (150 à à 101) se sont toutes déroulées sans le vétéran du groupe. Carter devrait vraisemblablement à nouveau être absent ce soir au moment de défier les Lakers au Staples Center de Los Angeles mais pourrait faire son retour à domicile face aux Bucks mercredi.

Malgré son absence momentanée des parquets, les joueurs continuent de tresser des louanges à Carter pour sa capacité à rester compétitif à son âge et après de si nombreuses saisons au haut niveau. Le dernier a avoir pris la parole pour évoquer le dunkeur légendaire qu’est Carter n’est autre qu’un de ses plus fidèles disciples, Aaron Gordon. Interrogé par Fanatics View, l’ailier du Magic d’Orlando a regretté de voir la carrière d’une légende de la Ligue bientôt se stopper : « C’est l’un de ces gars que vous aimeriez voir jouer pour toujours. Vingt-deux saisons, ce n’est pas une plaisanterie, c’est donc un témoignage d’ô combien il est un bon pro; ça me rend triste de le voir s’en aller. Il est une légende. »

Pour l’instant, cette saison Vince Carter tourne à 5,1 points à 40% au tir dont 16,7% à trois points, 2,1 rebonds et 0,5 passe en 14,5 minutes de jeu en moyenne.

Après avoir enchaîné les sept premières rencontres de la saison, Carter vient de manquer les quatre dernières et ne jouera sans doute pas face aux Lakers ce soir, portant le compteur à cinq matchs manqués. En plus de son absence, les Hawks sont confrontés à de nombreuses blessures (Huerter, Parsons, Crabbe) et à la suspension pour 25 matchs de John Collins, le tout n’aidant clairement pas Lloyd Pierce à aligner une équipe compétitive chaque soir…

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews




L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités