*
Connect with us

Actualités

Nuit historique pour Stephen Curry : Baby Face devient le plus grand marqueur de l’histoire des Warriors !

Les Warriors ont besoin de bonheur en ce moment et Stephen Curry, une nouvelle fois, avait décidé de jouer les pères Noël. Outre la victoire, il est devenu le meilleur marqueur de l’histoire de la franchise, en allant battre Wilt Chamberlain, rien que ça. Les jours passent et il n’est toujours pas question de prendre Stephen Curry pour acquis.

53 POINTS. 53 POINTS. Stephen Curry n’en finit plus d’être aussi chaud que la lap dance de Nicki Minaj sur Steve Nash. De ce fait, il devient donc le meilleur scoreur de l’histoire de sa franchise dans la victoire contre Denver 116 à 107. Chef Curry pointait déjà à 48 points après 3 quart-temps et Denver n’a pas eu de réponse face à un véritable pyromane ce mois ci. Le fils de Dell Curry colle tout de même – avant ce match –  plus de 36 points par match à ses adversaires durant ce mois d’avril. Après cette performance, le Warrior dépasse les 30 points par match. Dans le 3ème QT, les Dubs ont inscrit 47 points. Le record de l’homme à 100 points tenait depuis 1964. Son premier quart-temps a annoncé la couleur, le mari d’Ayesha Curry était déjà à 21 points :

« D’être à ses côtés dans n’importe quel livre de records, c’est irréel, c’est complètement fou. Si tu grandis dans le monde du basket et que tu entends son nom, tu sais quelque chose de vraiment spécial. Peu importe ce que c’est. »

Les mots choisis ne peuvent être plus véridiques. Le défunt Wilt Chamberlain fait partie des noms à mettre dans la catégorie des Michael Jordan ou Kareem Abdul-Jabbar. C’est aussi un GOAT. Une machine à marquer incroyable, des moves soyeux, et une puissance de feu qu’on ne présente plus. Que ce soit un fan ou un joueur, quand il se met au basket au sérieux en essayant de comprendre l’histoire du jeu, il se dit « damn, ce mec est un monstre. » Pour le dépasser, Stephen Curry a dû s’employer : 53 points à 14/24 au shoot, 10/18 à 3 Points, 15/16 aux lancers, 6 rebonds et 4 passes. Unstoppable à 3 points, il atteignait déjà les 9 swishs après 3 quart-temps. De plus, cette victoire fait du bien pour les coéquipiers de Draymond Green, qui cherchaient un petit momentum :

« Tu peux sentir quand il est vraiment vraiment chaud et nous pouvions le ressentir assez tôt dans le match. C’est un peu fou de le voir casser le record dans le 1er quart-temps. Nous savions qu’il allait chercher les 19 points ce soir mais peut être pas dans le 1er quart-temps. C’est une énorme victoire pour nous. Nous avons une chance d’avoir un petit run. C’était important pour nous d’avoir la victoire, spécialement contre une grosse équipe. » Stephen Curry

Cela s’annonce difficile d’attraper une place dans le top 7 ou dans le top 8. Stephen Curry est condamné à l’exploit pour que son équipe se mette en position de gagner à chaque rencontre. La bataille entre avec les Grizzlies, Spurs et même Pelicans, voire Kings, s’annonce pour le moins excitante. Bon courage face à l’expérience et la chaleur ambiante du double MVP lors d’un possible playin.

1 Comment

1 Comment

  1. Pingback: Théo Maledon victime du dieu du shoot à 3 points : Stephen Curry ne pouvait pas trouver meilleure expression après avoir fait joujou avec la défense

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités