Connect with us

Actualités

Nike est imbattable : Kawhi Leonard perd son procès contre la marque à la virgule

Source photo : Toronto Star

Kawhi Leonard nous avait jusqu’ici plutôt habitués à la victoire. Mais cette fois-ci, le Funny Guy a trouvé plus fort que lui. Cette affaire se passe en dehors des parquets de la NBA, au tribunal plus précisément. Kawhi avait attaqué Nike au sujet de sa marque « Klaw » et de son logo, puisqu’il avait affirmé que ce dernier lui appartenait à lui et non à la marque. Malheureusement, le juge en a décidé autrement.

Kawhi Leonard avait porté plainte contre Nike dans l’espoir de récupérer son logo. En effet, le logo dessiné en 2011 est censé représenter la main de l’ailier des Clippers. Cette information est facilement vérifiable tant les mains de Kawhi sont uniques. A l’intérieur de cette main, on peut distinguer les lettres K et L qui sont ses initiales, ainsi que le numéro 2, qu’il porte actuellement et qu’il a porté le plus dans sa carrière. Mais ce n’est pas parce que c’est du Kawhi Leonard que ça appartient forcément à Kawhi Leonard.

Mais Nike a trouvé une parade en affirmant que le logo utilisé par la marque à la virgule s’inspire certes du dessin de Kawhi, mais modifié en plusieurs points, ce qui en fait une création exclusive de Nike, simplement basée sur un croquis. C’est en ce sens que la juge a décidé de trancher le litige, après plusieurs années de débats.

L’un n’est pas identique à l’autre », a-t-elle déclaré. « La paternité d’une image est plus qu’une simple orientation et une idée », a-t-elle ajouté. « Il est clair ici que ce sont les designers de Nike qui ont mis le stylo sur le papier pour fixer l’œuvre dans un moyen d’expression tangible ».

Cette question refait surface car Leonard a récemment signé un accord pluriannuel avec New Balance, refusant une offre de 22 millions sur 4 ans avec Jordan Brand. Avec ce changement de marque, l’ancien Spur espérait bien pouvoir faire profiter son nouveau sponsor de son logo, mais Nike a été meilleur et c’est sans sa main droite que The Klaw arrivera chez NB. Les Clippers avaient également tenté de racheter la main en même temps que le joueur lors de la dernière free-agency, sans succès.

Cette histoire avait touché le grand public pour la première fois lors du Game 3 des dernières finales NBA opposant les Raptors de Kawhi aux Golden State Warriors. The Klaw avait alors déclaré que ce n’était qu’un détail mineur et que cela ne le préoccupait pas plus que ça. Si en façade le Funny Guy reste de marbre, on peut tout de même imaginer que ne plus être propriétaire de sa main l’affectera un peu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




Portrait il était une fois : Kristen Ledlow…

Résultat de recherche d'images pour "kristen ledlow young"







More in Actualités