Nicolas Batum ou l'art d'exceller dans l'ombre : le lieutenant de Paul George reste performant, en dépit de son marathon 2021
*
Connect with us

Actualités

Nicolas Batum ou l’art d’exceller dans l’ombre : le lieutenant de Paul George reste performant, en dépit de son marathon 2021

En pleine bourre, l’autre franchise de Los Angeles enchaine les victoires. Derrière un Paul George en mode MVP, Nicolas Batum continue d’apporter sa science du jeu, dans l’ombre, comme à son accoutumée.

5 aout 2021. Se joue la demi-finale des Jeux Olympiques opposant la France à la Slovénie. Avec 10 secondes à jouer, les Slovènes ont la balle de match entre les mains de Luka Dončić. On a connu pire. Sur un lay-up, Prepelič s’envole pour donner la victoire aux siens mais c’était sans compter sur le Batman français qui déploie ses ailes pour effectuer le plus grand contre de l’histoire du basket français. Une action défensive qui a assuré une médaille aux Bleus. Avec un été aussi chargé, il était envisageable que Nico démarre doucement cette nouvelle saison avec les Clippers. Que nenni ! Après la désillusion de la saison dernière, les hommes de Tyronn Lue ont à cœur de prouver au reste de la ligue qu’ils font encore figure de contenders. Malgré l’absence longue durée de Kawhi Leonard, tout semble aller bien pour la franchise de Steve Ballmer. Avec 7 victoires pour 4 défaites dont 6 d’affilée (série en cours), les Clippers sont déjà à la bataille pour la seconde place de la conférence Ouest et il ne fait aucun doute qu’ils pourront compter sur leur homme à tout faire de luxe, Nicolas Batum.

En effet, comme l’a bien rappelé Reggie Jackson après la belle performance de Batum dans la victoire des siens face à Portland, l’international français est un véritable couteau-suisse, capable de tout faire sur un terrain : effectuer des missions défensives sur les meilleurs scoreurs de la ligue, shooter de loin, voir le jeu comme personne d’autre dans l’équipe et ainsi trouver ses partenaires au bon moment, et plein de petites choses qui ne se voient pas toujours dans les box score. Attestant de sa polyvalences, ses statistiques en sont, en effet, la parfaite retranscription : 11.5 points à 53.2% dont 46.7% à 3 points, 6.3 rebonds, 1.3 interception et 1.0 contre en 28.8 minutes de moyenne par match. En pleine renaissance depuis son départ de Charlotte, l’ailier de 32 ans semble avoir accédé à une conjoncture ultime entre science du jeu tant sur le plan technique et tactique et forme physique. Vraie pièce fondamentale du collectif mis en place par Tyronn Lue, Batum ne se plaint pas, n’hésite pas à se sacrifier pour le bien de l’équipe et par-dessus fait toutes ses petites choses qui font gagner les grandes équipes. Face à un Heat dans le creux de leur si belle vague de ce début de saison, le Frenchy s’est montré décisif de son propre coté du terrain, effectuant 3 contres et 2 interceptions dont une sur la dernière possession, permettant aux siens de sceller une victoire arrachée.

Avec seulement 6 points sur 2 tirs à 3-points et 3 passes décisives, l’influence de Nico Batum peut sembler faible d’un point de vue chiffrée mais il n’en est rien. Apportant vista et justesse, l’ailier tricolore est le parfait glue guy d’une équipe menée par un scoreur si redoutable que Paul George. Lors de son passage aux Hornets, beaucoup pensaient avoir perdu le Batum saignant et efficace de son époque Blazers. à la force de détermination et de travail, l’international français est revenu à son meilleur niveau, prouvant à tous ses détracteurs qu’il était loin d’être fini pour la Grande Ligue.

Qu’il est bon de retrouver un Nico en pleine forme et en totale confiance avec son jeu. En effet, Batum est taillé pour aider un contender, loin de toute considération d’ordre médiatique. Dans la course au titre, les Clippers auront grandement besoin de ce soldat de luxe, venu tout droit du Calvados. Cocorico !

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods




More in Actualités