... ...
... Le monde du basket encore sali par un scandale : entre agressions, abus sexuels et misogynie... - The Daily Dunk - Actualité NBA quotidienne
Connect with us

News

Le monde du basket encore sali par un scandale : entre agressions, abus sexuels et misogynie…

Source photo : SI
Si on vous parle de Dallas en général, c’est grâce à Dirk Nowitzki, malheureusement cette fois-ci, ce ne sera pas le cas. Dallas est touché par une sombre affaire. Misogynie, abus sexuels, agressions.

Ce sont les copains de « SI » qui nous révèlent l’affaire. Dans un très long papier intitulé « Inside the Corrosive Workplace Culture of the Dallas Mavericks », on y apprend de terribles choses. Qui est en cause principalement ? D’abord l’ancien CEO qui a quitté son poste en 2015, un certain Terdema Ussery. Les commentaires recueillis font froid dans le dos. Avant toute chose, ni le coach, ni les joueurs sont impliqués. Les femmes qui ont livré leur témoignage, sont d’ailleurs plutôt élogieuses à leur sujet. Il n’y a jamais eu de problème avec eux car ils sont gentils et savent se tenir. Par contre, dès qu’elles sortaient du vestiaire, ça devenait très dangereux pour ces dernières. Elles affirment que des collègues leur auraient déconseillé de prendre l’ascenseur avec lui. Pire encore, lorsqu’il y avait entrevue avec Terdema Ussery, il leur aurait fait des avances afin de les « déstresser ». Comme chaque bourreau, il nie tout en bloc :

« Je suis profondément déçu que des sources anonymes fassent des accusations absolument fausses et incendiaires contre moi. Pendant ma carrière aux Mavericks, je me suis efforcé de me conduire avec intégrité, empathie et caractère avec les autres. Pendant quasiment 20 ans passés aux Mavericks, je n’ai jamais eu vent de plaintes à caractère sexuel me concernant, ou de reproches de la part de la franchise sur une attitude inappropriée ».

Il y a aussi l’insider des Mavericks, Earl Sneed. Cet homme a agressé physiquement et en public, plusieurs de ses petites amies au cours de ses 8 dernières années. Deux d’entre elles étaient membres des Mavericks. Il n’a jamais été inculpé et pire encore, les Mavs n’ont jamais réagi et l’ont laissé travaillé au sein de l’équipe. Un homme qui au final, aura juste l’interdiction de ne plus s’approcher de ses collègues femmes.

Une affaire bien sombre où règne les agressions et la misogynie et le pire dans tout ça, c’est que Mark Cuban n’est pas au courant. Enfin, c’est ce qu’il dit car selon SI, les témoignages affirment qu’il l’était bien :

« Je ne m’en suis seulement alerté lorsque j’ai appris que vous meniez une enquête. Sur ce que j’ai lu, je viens juste de virer notre responsable des ressources humaines. Je ne tolère pas ce que j’ai lu. C’est répugnant. On ne peut pas fermer les yeux là-dessus. Depuis le mouvement #MeToo, je suis incapable de vous dire le nombre de fois où j’ai demandé à mon directeur des ressources humaines s’il y avait des problèmes de ce genre chez nous. À chaque fois, il me répondait « non ». Il n’y a pas de place aux Mavericks pour de tels agissements. Je suis gêné, franchement, que ça se passe sous ma direction. Cela doit être réglé. Point. »

La NBA va faire son enquête de son côté car elle l’a prise au sérieux, très naturellement. Maintenant, on sait comment ça se passe dans ce milieu et il devrait y avoir beaucoup d’épargnés, y compris Mark Cuban. Affaire à suivre donc…
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.




La boutique The Daily Dunk




100 euros remboursés




More in News