Connect with us

Actualités

Minnesota fonce tout droit vers le top 3 à l’Ouest: victoire méritée 115 à 109 face aux Raptors!

Source: isportweb

Porté par une ambiance digne des playoffs, les Timberwolves ont su résister à un excellent Kyle Lowry (40 points) qui ne cesse de monter en puissance depuis son retour de blessure. Après deux défaites de suite Minnesota avait pour cœur de renouer avec la victoire malgré l’absence de leur leader Jimmy Butler suite à une douleur au genou ainsi que celle de Crawford.

Sur le papier l’affiche est belle, c’est une parfaite opposition entre deux outsiders de leur conférence respective. D’un côté Toronto doit enchaîner après la belle bataille de la veille face aux Spurs, Minnesota, lui, veut envoyer un message clair à ses adverses directs et montrer qu’ils ne sont pas là par hasard.

Le moins que l’on puisse dire est que le début du match tient toutes ses promesses. Les deux équipes affichent une belle intensité et les shoots rentrent que ce soit à mi-distance pour les Wolves ou de loin pour les visiteurs. Le premier quart-temps va finalement se transformer en un duel entre Kyle Lowry et Andrew Wiggins (respectivement 12 et 14 points dans le quart-temps). Ce dernier va même s’offrir un joli poster sur la tête de Poeltl.

Le début du deuxième quart-temps est moins fluide notamment à cause des fautes. Mais les remplaçants des Raptors vont en profiter pour imposer leur rythme à l’image de Fred VanVleet qui faisait son retour de blessure ( 8 points en 13 minutes). Alors que les Canadiens on su prendre une légère avance, le duel Lowry-Wiggins continue, les deux hommes sont inarrêtables et Poeltl va une nouvelle fois se faire postérizer par l’ancien numéro un de la draft 2014. De son côté, Karl-Anthony Towns est cloué sur le banc suite à trois fautes effectuées très rapidement. Cela permet à Dieng de se montrer en attaque. A la mi-temps ce sont bien les hommes de Dwane Casey qui sont devant au score (62-54).

C’est alors que les locaux vont activer le mode défense: plus moyen pour Toronto de marquer dans ces premières minutes de la seconde période. En plus de cela, Towns retrouve des couleurs et se balade face à la défense très limitée des jeunes Nogueira et Poeltl. Mais de l’agressivité c’est toute l’équipe des Wolves qui en a, elle va provoquer alors une multitude de fautes. Conséquence, les coéquipiers d’un Lowry trop esseulé subissent à 16 à 4 en quelques minutes. Mais ces derniers ont du répondant et grâce à l’impulsion de Dorell Wright c’est à leur tour de punir leur adversaire avec un 10-0. Enfin la fin du troisième acte est à l’avantage des jeunes loups grâce à un très bon trio Georges-Hunt/Dieng/Muhammad venant compléter l’excellent quart-temps de Towns.

Malgré quelques assauts d’un Derozan aussi discret que la veille (mais tout aussi complet), ce sont bien les Wolves qui font le spectacle. Le KAT va s’offrir à son tour un joli dunk, la possession suivante nous offre une séquence remplit de passes et conclut par un trois points de Tyus Jones et grâce à ça les hommes de Tom Thibodeau prennent 10 points d’avance. Mais à partir de là, Toronto met un petit coup d’accélérateur et va vite revenir à hauteur de Minnesota grâce aux trois points de son duo phare. La fin de match est donc serrée jusqu’au bout mais c’était sans compter le missile envoyé par Towns derrière la ligne à 7m23. Après être repassé devant au score les Timberwolves gère les dernières secondes, engrangeant leurs derniers points sur la ligne des lancers. Une ultime action défensive (passage en force de Derozan provoqué par le rookie Georges-Hunt) va leur sceller définitivement la victoire.

Victoire donc 115 à 109 grâce à un duo Wiggins-Towns qui chacun leur tour on su combler l’absence de Butler mais aussi grâce à leurs quatre remplaçants qui ont profité d’un temps de jeu correct. Ce succès leur permet donc de revenir à hauteur de San Antonio en nombre de victoires. Minnesota doit désormais se tourner vers un road trip plutôt compliqué avec des déplacements chez les Clippers, les Blazers et puis les Warriors. De son côté Toronto manque l’occasion de revenir un peu plus sur les Celtics et doit désormais se tourner vers son prochain match, ça sera chez les Hawks.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités