*
Connect with us

Actualités

Memphis lance les hostilités en tradant Jonas Valanciunas contre Stevens Adam et Eric Bledsoe

Source photo : GettyImages

On s’attendait à des trades pré-draft et Memphis a lancé les hostilités dans ce domaine. Les Grizzlies ont envoyé Jonas Valanciunas ainsi que le pick 17 et 51 à La Nouvelle-Orléans contre Steven Adams, Eric Bledsoe ainsi que le pick 10 et 40. Un trade plutôt audacieux pour Memphis qui certes perdent un très bon élément mais remonte au 10ème choix lors de la prochaine draft.

Fort d’une participation en playoffs et ce même s’ils se sont rapidement fait écarter lors du premier tour, Memphis est sur la pente ascendante et le front-office du Tennessee semble bien l’avoir compris. En effet les Grizzlies ont décidé de se séparer de Jonas Valanciunas ainsi que de leur pick 17 et 51 de la prochaine draft en échange de Steven Adams, Eric Bledsoe ainsi que le pick 10 et 40, mais aussi un choix protégé des Lakers pour 2022.

Du côté des Pelicans, le front-office veut gagner rapidement et cet échange le montre clairement, la volonté d’entourer de la meilleure des manières un Zion Williamson pour lui donner l’envie de rester en Louisiane est très claire avec ce move. La venue de Jonas Valanciunas est une très bonne chose pour NOLA, notamment car le pivot Lithuanien brille depuis deux saisons avec Memphis et il sera un renfort de choix. Du côté de Memphis, si Eric Bledsoe a pas mal déçu, il aura l’occasion de se rattraper en sortie de banc derrière le talentueux Ja Morant. De plus, les Grizz récupèrent Steven Adams qui certes ne faisait pas du tout partie des plans de Stan Van Gundy en attaque, mais qui pourra être un très bon protecteur de cercle dans le Tennessee.

La réelle plus-value du côté de Memphis se fait du côté du pick 10 étant donné qu’ils auraient normalement dû sélectionner en 17ème position. Avec ce 10ème choix, il se murmure que les Grizzlies seraient prêts à jeter leur dévolu sur Josh Giddey, l’arrière australien qui nous vient tout droit de NBL où il a fait une superbe saison avec les Adélaïde Sixers. Pour NOLA, l’objectif est clair et assumé, mieux entourer Zion Williamson, mais aussi dégraisser sa masse salariale avec les deux contrats de Bledsoe et Adams. L’idée est simple, capitaliser sur son cap space pour être agressif sur un Kyle Lowry par exemple, ou alors pour matcher une énorme offre pour Lonzo Ball.

Quoi qu’il en soit, les hostilités sont lancées avant cette draft NBA et les dominos devraient commencer à tomber très prochainement. On parle notamment des Warriors avec leurs pick 7 et 14 qui sont très convoités et qui pourraient eux aussi décider d’enclencher le levier.

Cette saison, Valanciunas a tourné à 17,1 points et 12,5 rebonds, de quoi permettre aux Pels d’avoir une raquette très sexy sur le papier.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

Le tweet de la semaine

More in Actualités