Connect with us

Actualités

Memphis au fond du trou : Joe Ingles brise le cœur des fans des Grizzlies dans le money-time

Si Memphis continue à ce rythme, rater le play-in peut devenir bien plus qu’une option. Nouvelle défaite, cette fois contre le Jazz où Mike Conley et Joe Ingles ont joué le rôle de bourreaux.

Les Grizzlies sont maudits. Avant hier, ils ont appris que Jaren Jackson Jr serait out jusqu’à la fin de la saison. Le moral en a pris un coup et cette nuit, 5ème défaite de suite contre le Jazz. L’histoire commençait pourtant bien après un solide 1er quart-temps. Dillon Brooks a arrêté de se prendre pour Kobe, une meilleure sélection de shoots, une meilleure réussite mais au milieu du 2ème quart-temps, le Jazz lance un run. Frustré de n’avoir pas eu souvent le ballon dans le 1er quart-temps, Rudy Gobert se réveille (21 points et 16 rebonds). Ensemble, les hommes de Snyder lâchent un violent 20 à 2 juste avant la pause. Dans ces 12 minutes, les potes de Donovan Mitchell inscrivent 39 points !! Et histoire que Memphis ait encore plus mal au cœur que jamais, Mike Conley se met à chauffer. Il termine la rencontre à 23 points.

L’envie de bien faire s’est faite ressentir pour Memphis mais Jaren Jackson Jr a trop manqué offensivement, Brandon Clarke était productif derrière triple J et en tant que titulaire, il n’a pas assumé sa mission. Il s’agit de son plus mauvais match à Orlando (6 points seulement). Memphis essaye de garder le cap en seconde mi-temps et démarre fort le 3ème quart-temps. Il y a désormais match dans le 4ème quart-temps et Joe Ingles va tout simplement fusiller les Oursons et la défense des coéquipiers de Ja Morant ne suit pas. Le vétéran inscrit 12 de ses 25 points dans le dernier quart-temps. L’espoir était pourtant de mise lors de l’égalisation de Grayson Allen (20 points) à 7 minutes de la fin. Les deux équipes se neutralisent pendant quelques minutes et Joe Ingles plante deux paniers à 3 points en une minute, à seulement 5 points d’écart, game over. Aucun joueur du cinq de Utah termine à moins de 15 points. Côté Memphis, 4 joueurs atteignent la barre des 20 points, malheureusement en vain.

C’est de cette manière que Utah doit jouer. Faire fuser le ballon d’un côté d’un autre du terrain et non constamment demander à Donovan Mitchell de faire l’impossible. Pour Memphis, il s’agirait de se réveiller, auquel cas les playoffs deviendront un lointain souvenir.

 

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews







More in Actualités