*
Connect with us

Actualités

Même les pires ennemis peuvent s’aimer : Rip Hamilton très heureux de l’arrivée de D-Wade à Cleveland !

La hache de guerre semble bien enterrée. Le très sérieux Rip Hamilton et ses lunettes magiques sont revenus sur l’arrivée de D-Wade et leurs chances par rapport au titre cette année, et il y croit !

94%. Ce n’est pas le pourcentage de filles qui se mettent à twerker en boîte quand elles entendent work de Riri mais celui des GM qui pensent que l’équipe de Steve Kerr sera championne. Comment leur en vouloir avec Kevin Durant et Stephen Curry qui sont au sommet de l’art ? Ajouté à ça l’énorme apport de Draymond Green et Klay Thompson, et en plus de ça les arrivées de Casspi ou encore Swaggy P. Une armada mise en place et qui s’est en plus renforcée. 
Ne parlez pas de titre à Rip Hamilton car l’ancien protégé de Jordan croit dur comme fer au titre des Cavaliers cette année.

Comme quoi, hater gonna hate est une phrase seulement pour les « internets ». Plus de hate entre Hamilton et James ou Wade. Ceux-là se sont sacrément détestés par le passé. Miami s’étant affronté avec Detroit deux fois de suite et en finale de conférence (2005-2006). Ce match 7 à l’American airlines arena qui aura permis à Dwyane Wade par la suite, de revenir plus fort et de faire une campagne de playoffs qu’on lui connait. Il en va de même pour Lebron qui avait d’ailleurs perdu sa première série face à Detroit en demi-finale. Les protections étaient de sortie tellement la série fut physique. Puis est venu ce fameux game 5 où Bron Bron a tout détruit dans le money-time. Leurs chemins se sont recroisés du côté de l’ère « tres amigos ». On se souvient d’ailleurs d’un sacré coup digne de MMA, on vous laisse savourer ! 

L’arrivée de Dwyane Wade rend heureux Richard Hamilton et c’est une sacrée surprise d’entendre ça. Si les « vieux cons » pouvaient prendre un peu exemple… On entend beaucoup trop de choses négatives, « comme le c’était mieux avant les joueurs étaient fidèles « ou alors « moi à son âge ». Faites donc comme le bon vieux Rip Hamilton. Il analyse la situation parfaitement. Du sang neuf, des grands noms et enfin des playmakers qui permettront à Lebron James d’éviter d’avoir sa bouteille à oxygène tout le temps sur lui

« Il y a Dwyane Wade qui a bien voulu venir jouer le rôle de « Robin », qui était prêt à dire ‘Ok, quand ce sera mon tour de prendre les choses en mains, je serai prêt’. Et ils ont des gars prêts pour les moments importants. On ne parle pas d’Isaiah Thomas. Il revient en janvier, c’est un gars qui peut être l’étincelle, qui peut faire des actions, aller sur la ligne des lancers francs et monter vers le cercle. »

Outre le fait de tous ces grands noms, il y a aussi un esprit de revanche qui entoure cette équipe. Kevin Love qui voudra faire taire les critiques. D-Rose qui veut prouver qu’il peut passer son temps, autre part qu’à l’infirmerie. Le fait que Dwyane Wade ne soit même pas élu dans le top 100 des meilleurs joueurs de la ligue. Puis bien sûr, Isaiah Thomas qui va vouloir prouver sa valeur… 
Comme le dit Kyle Korver, c’est parfois bon quand l’environnement change. Avec son expérience et ses roublards, Cleveland peut taper fort !

En voilà un renfort de poids. Le seul hic sera d’intégrer Isaiah Thomas très vite dans le cinq de départ. Il faudra attendre fin janvier mais même sans ça, l’été de Cleveland a été vraiment rattrapé !
Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités