*
Connect with us

Actualités

Le « Melolympique » motivé comme jamais : si le gars fait des passes, tu sais qu’il est heureux

Source photo : getty images
Hier on a vu les premiers pas de Paul George et Carmelo Anthony. Une énergie différente comme il le dit. Le numéro 7 est de retour et ça fait doucement plaisir pour lui mais aussi la NBA !

Pas de hoodie mais bien un Melo avec sa prestance. Le délire était poussé loin mais Carmelo Anthony est quand même un garçon bien élevé, pour se présenter avec classe le jour de la rentrée. C’était le premier match avec sa nouvelle tunique. Assez bizarre de ne plus le voir avec un jersey des Knicks mais on le sent bien plus heureux et là est l’essentiel avant tout.

Toujours capable de brûler les filets, à la limite d’appeler le 911, il offre une énorme prestation pour son premier match. Sans Russell Westbrook, c’est Raymond Felton qui s’occupait de le nourrir bien comme il faut. Carmelo Anthony a bien fait déguster ses défenseurs avec son jeu au poste qu’il affectionne tant. En jouant poste 4, il a clairement l’aptitude à avoir un temps d’avance sur son adversaire. Un début fracassant avec 19 points en 19 minutes et surtout un amour du jeu retrouvé :

« Je suis de nouveau heureux sur le terrain, excité, motivé. Je retrouve ces sensations. »

Du côté de la grosse pomme, c’était vraiment l’asile. Des problèmes avec la franchise, sans parler de ses problèmes personnels. Il n’a plus connu le succès depuis un bail, avec une participation en playoffs datant de 2003. Que dire de son supporting cast qui ne fut clairement pas au niveau. C’est donc un nouveau départ pour le joueur qui s’approche peu à peu de l’heure de la retraite. Chose hilarante pour lui, il s’est même mis à faire des passes… Quand il était seul et en position de shooter. Ça témoigne de son nouveau rôle et de sa nouvelle façon de penser. Comme avec l’équipe des jeux olympiques, on ne lui demandera qu’une chose, c’est de planter avant tout, si on lui passe le ballon. Une chose qu’il sait faire mieux que personne dans cette ligue.

En attendant Russell Westbrook, c’est plutôt une bonne chose de le voir s’installer comme un cador de l’équipe. On ne lui demandera pas d’être le franchise player, juste être le gars qui peut faire passer cette équipe à un autre level.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods





Suivez nous sur Instagram

Interview The Daily Dunk




More in Actualités