Connect with us

Actualités

Markelle Fultz milite pour Derrick Rose au Hall of Fame, solidarité entre VIP de l’infirmerie

Source photo : Clutchpoints

Depuis l’intronisation de Tracy McGrady au Hall of Fame comme first ballot, les débats autour de la légitimité des athlètes y figurant se multiplient. Le cas Derrick Rose fait déjà parfois jaser, bien que le meneur ne soit pas encore prêt de raccrocher les speakers. En tout cas, D-Rose peut déjà compter sur le soutien de Markelle Fultz.

Le cas de Derrick Rose est vraiment à part en NBA. Incroyable dès ses débuts en NBA, le meneur a choqué la ligue en début de décennie de par ses qualités athlétiques, au point de remporter le titre de MVP dès sa troisième saison en 2011. Malheureusement le destin s’est acharné contre le joueur des Bulls et une lente descente aux enfers a débuté dès la saison suivante, entre blessures à répétition et ennuis judiciaires. Heureusement son passage chez les Timberwolves l’a vu renaitre l’an dernier, et Derrick est désormais solidement installé dans la rotation des Pistons, jouant parfaitement son rôle de créateur-finisseur en sortie de banc.

Si aujourd’hui Derrick Rose n’est plus le joueur qu’il était lors de ses premières saisons, il a marqué une génération de fans qui continuent de l’idolâtrer et Markelle Fultz semble faire partie de ceux-là. Le meneur du Magic a d’ailleurs un jeu relativement similaire à celui de l’ancien Bulls, tout en variations de rythmes et pénétrations dans la raquette. Et histoire d’encore plus ressembler à son « maître », Fultz a eu la malchance de se voir lui aussi peu épargné par les blessures, et ce dès sa sélection à la draft. Forcément, croiser D-Rose sur les parquets revêtait un sens particulier pour le meneur d’Orlando, mais ce n’était pas la première rencontre entre les deux hommes :

 » C’est un Hall of Famer à mes yeux. J’ai eu la chance de le rencontre cet été et il est l’un des plus grands de cette ligue. Même après ses blessures il est toujours un super joueur. J’ai beaucoup de respect pour lui.  » Markelle Fultz via nba.com

Ce soir là, Derrick est passé à côté de son match, avec un très douteux 1/11 au tir (ce qui reste un panier de plus que Joel Embiid face aux Raptors…), mais il reste un joueur référence pour driver (15ème aux drives par matchs en NBA), et Markelle Fultz semble se diriger lui aussi vers ce profil de créateur capable de terminer après contact dans la raquette, en attestent ses 17 drives face aux Pistons.

Lentement mais sûrement, le numéro 1 de draft 2017 retrouve son jeu et il sera intéressant de suivre de près ses prochaines rencontres avec le Magic. En espérant que ses pépins physiques ne resurgissent pas : tout le monde se souvient de sa mécanique de lancers-francs et personne ne veut revoir ce genre de dinguerie sur un parquet NBA.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Nouvelle superstar d’ESPN, l’histoire incroyable de Malika Andrews

L’incident d’une vie : Marcus Smart a failli se faire fumer par un gangster des Bloods

More in Actualités